Population neuchâteloise en légère augmentation

A la fin de l'année 2009, le canton de Neuchâtel comptait 171'848 habitants, soit 951 de plus qu'au début de l'an. Les chiffres de l'Office cantonal de la statistique montrent une augmentation de la population dans tous les districts hormis celui du Locle (-1,12%). Les résidants suisses sont en augmentation (+1,27%). Le constat est inverse pour la population étrangère (-1,72%).
22 janv. 2010, 15:44

Entre 2008 et 2009, le district qui affiche l'augmentation la plus marquée est celui de Neuchâtel. En effet, il gagne 471 habitants (+0,91%). Cette hausse de la population est plus marquée qu'entre 2007 et 2008 puisqu'elle ne s'est alors montée qu'à +0,32%.

Le district de Boudry a enregistré une hausse de 338 habitants, ce qui signifie une augmentation de sa population de 0,88%, alors qu'entre 2007 et 2008, ce pourcentage se montait à 1,41% ou 535 habitants. Suivent le district du Val-de-Ruz (+0,82%) et celui de La Chaux-de-Fonds (+0,45%).

L'augmentation de la population du district de La Chaux-de-Fonds s'est ralentie
puisqu'elle était de +1,04% à fin 2008. Il est à souligner que les districts de Boudry, du Val-de-Ruz et de La Chaux-de-Fonds affichent des hausses de population inférieures à celles observées entre 2007 et 2008.

Le district du Locle est le seul à présenter une diminution de population. Elle s'élève à -1,12% (-161 habitants) alors que ce pourcentage atteignait -0,03% (-5 habitants) à fin 2008. /comm-réd

> consulter les statistiques pour chaque commune et district

Les trois villes dans le détail

Au niveau des villes, La Chaux-de-Fonds comptabilise 37'582 habitants, soit une augmentation de 149 individus par rapport à fin 2008. «Malgré la situation économique difficile, la ville a conservé son attractivité. La démographie est aujourd'hui un peu moins liée que par le passé à l'évolution économique», note ce matin le Conseil communal.

La population suisse vivant à La Chaux-de-Fonds s'élevait, au 31 décembre, à 26'821 personnes (71,4%, soit +0,8%), et la population étrangère à 10'761 (28,6%, soit –0,8%). A noter que la population suisse est composée majoritairement de Confédérés non neuchâtelois (16'509).

La ville de Neuchâtel dénombrait quant à elle 32'819 habitants à la fin de l'année, soit une augmentation de 314 personnes. Cette tendance à l'augmentation est constante depuis sept ans. A noter encore que le nombre de personnes ayant élu domicile dans la commune en 2009 est le plus important depuis 1991.

En détail, le contrôle des habitants a recensé 9'087 ressortissants neuchâtelois, en augmentation de 265 personnes, 13'306 confédérés (+10) et 10'426 étrangers (+39). La commune se félicite de cette hausse, et constate que la politique menée en matière de construction de logements ainsi que les mesures renforçant l'attractivité du centre d'agglomération continuent de porter leurs fruits.

Seule ville du canton à connaître une baisse démographique, Le Locle se rapproche de la barre des 10'000 habitants. La Mère-Commune a perdu 138 résidants (-1,35%) et comptait, à fin 2009, 10'117 individus. /réd.

> consulter les statistiques pour chaque commune et district

VIDÉO

Explications de Gérard Geiser de l'Office cantonal de la statistique.

Canal Alpha | Giovanni Sammali | Clémence Antille