Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les deux-roues en pleine nature, c'est tendance

Le Mont-Soleil en pédalant ou l'art de découvrir des paysages d'une autre manière, c'est samedi. Entre vélos, trottinettes et un nouvel engin solaire, l'ouverture de la saison touristique sera avant tout placée sous le signe du respect de la nature.

26 mai 2010, 11:44

Il s'appelle Magic Turtle, il a trois roues et des panneaux solaires qui réduisent les difficultés d'une grimpette à une peau de chagrin! Samedi, parallèlement à l'ouverture de la saison touristique «Sentier découverte», la société Funiculaire Mont-Soleil, en collaboration avec la commune de Saint-Imier et la Haute Ecole de gestion Arc (HEG Arc), a souhaité présenter de nouveaux moyens de locomotion verts: le véhicule solaire Magic Turtle et la Consomini Urban (qui restera statique) conçue par une vingtaine d'étudiants de l'HEG.

«Nous proposons déjà la location de trottinettes et de vélos électriques pour se balader sur le Mont-Soleil. L'an prochain, nous espérons pouvoir proposer le Magic Turtle», s'est exclamé hier, lors d'une conférence de presse à Saint-Imier, Yves Houriet, responsable de la société du Funiculaire Mont-Soleil. Si la Municipalité de Saint-Imier est une actrice de cette journée, elle l'est surtout dans l'aventure «Magic Turtle». «L'an dernier, j'ai eu envie de mélanger le touk-touk au VTT, j'ai rencontré un ingénieur fou (dans le bon sens du terme!), Dario Ciani et l'aventure a démarré», explique Nicolas Babey, concepteur de ce véhicule solaire et professeur à la HEG Arc. «C'était un désir de montrer ce que l'on pouvait faire en matière de transport de marchandises en milieu urbain et de tourisme.»

Trois roues motrices, une batterie alimentée par deux panneaux solaires, des pédales et un manche constituent cet étonnant engin. Avec 30 000 francs seulement financés par une entreprise neuchâteloise, la HEG Arc et les communes de Saint-Imier, Porrentruy, Le Locle et La Chaux-de-Fonds, les concepteurs ont sacrifié pas mal de vacances pour créer cet engin vert. Toutefois, pour finaliser un second prototype homologué et créer un ordinateur de bord qui ressemblera à une sorte de Ipad ou smartphone aux multiples possibilités, l'enveloppe budgétaire prévue devrait s'élever à 380 000 francs. Afin de faciliter les démarches de recherche de fonds mais aussi de production, une structure associative va se développer au plus vite, dont Saint-Imier fera à coup sûr partie. «Demain, nous aimerions exploiter les formidables potentialités régionales. Cela aura aussi de belles retombées en terme de création d'emploi et d'image», assure Nicolas Babey.

En attendant, les promeneurs auront l'occasion, ce week-end, de grimper à bord du Magic Turtle, de la station du funi à l'Observatoire, puis de tester vélos électriques et trottinettes ou de grignoter quelque chose dans la cantine avant d'aller admirer, sous une tente, la Consomini Urban. /MLP

Votre publicité ici avec IMPACT_medias