Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le Haut revu à la sauce Zap

La revue débutera au Casino à la fin du mois de décembre. Ecrite par Vincent Kohler et mise en scène par Baptiste Adatte, elle fait la part belle aux deux villes des Montagnes. Deux sketches offerts par Naftule et Meury

09 nov. 2006, 12:00

«Plus fort, René!» Les répétitions vont bon train au Zap théâtre. «Levez-vous quand vous parlez, les gens vous verront.» La troupe prend ses marques. «La pelle, pas l'appel.» Tout doit être prêt pour le mercredi 27 décembre. Ce jour-là, la «Zap Revue», troisième du genre, frappera ses trois coups au Casino du Locle. Depuis plusieurs semaines, la troupe se prépare à La Chaux-de-Fonds dans ses locaux de la rue Numa-Droz.

Des comédiens amateurs, un professionnel à l'écriture, un habitué à la mise en scène. La cuvée 2006-2007 est signée Vincent Kohler pour les textes et Baptiste Adatte. «C'est un début. Je n'ai jamais écrit de revue», explique le premier. L'idée? «Faire quelque chose de plus acide, de plus caustique. S'amuser aussi. C'est un début.» Le second renchérit: «Un pied de nez.»

«Rien ne vaut le rire pour remonter le Bilanz»

Le travail, depuis l'été, ne manque pas. A environ six semaines de la première représentation, les jours de répétition s'enchaînent. «On peaufine. Ce qui ne va pas, on coupe, dit Vincent Kohler. C'est cool de travailler comme ça.» Les comédiens sont amateurs. Pour l'humoriste, l'esprit de la revue «le veut. Et la structure est pro. Et il y a chaque fois des nouveaux».

Le spectacle est avant tout chauxo-loclois. Tous les acteurs de cette aventure viennent des deux villes du Haut. Plus de trente personnes y participent. La revue n'en aura pas moins un petit accent genevois. Pierre Naftule et Thierry Meury ont «offert deux sketches». Ils font déjà rire les spectateurs de la «Revue de Genève». Ils ont pour thème «Frigor» et «Sudoku»... «C'est grand de la part de deux professionnels», commente Vincent Kohler.

Les Montagnes neuchâteloises n'en restent pas moins le terrain favori des auteurs et des comédiens. Rapprochement des deux villes, l'émission «Nouvelle Star» ou encore l'affaire «Bilanz» seront traités à la sauce Zap. Danse - chorégraphie de Romina Stifani - et musique - la bande-son est signée Matthieu Schneider - raviront aussi les spectateurs. «En ces temps de conjoncture difficile où le politico-socialo-financier est au plus bas et que même la presse s'acharne sur nos belles Montagnes neuchâteloises, rien ne vaut le rire pour remonter le Bilanz», dit Baptiste Adatte. «Nous avons envie de faire du Locle un diamant», ajoute Vincent Kohler.

Ce dernier ne sera pas sur la scène du Casino à la fin de l'année. Il occupe celle du théâtre du même nom au bout du Léman. Pour la deuxième année consécutive, il joue dans la «Revue de Genève», 19 sketches sur 23. «Je m'éclate. C'est un autre monde, une revue professionnelle léchée. Elle laisse peu de place à l'improvisation», explique-t-il, tout en assurant que, dans le Haut, il prend aussi beaucoup de plaisir. Mais, du coup, il ne peut venir dans les Montagnes que le lundi. «Avec Baptiste, on se téléphone, on s'envoie des e-mails.» Le résultat? A déguster dès le mercredi 27 décembre. Pour prouver aussi qu'un tel spectacle a sa place dans les Montagnes neuchâteloises. / DAD

Casino, Le Locle, du 27 décembre au 20 janvier. Réservation chez Simone Favre Tabac-Journaux, Daniel-JeanRichard 33, Le Locle; tél. 032 931 32 66
Votre publicité ici avec IMPACT_medias