Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le grand huit

21 déc. 2010, 11:11

En 2004, la commune de Lugano fusionnait avec huit communes limitrophes pour créer un Grand Lugano, rejoint il y a trois ans par trois autres communes. Dans quelques années, pourrons-nous parler d'un Grand Neuchâtel qui, avec ses 53 000 habitants, irait de La Tène à Corcelles-Cormondrèche?

Le signal serait en tout cas positif. Pour le Littoral neuchâtelois tout d'abord où la réunion de ces huit communes permettrait la création d'un nouveau pôle fort et attractif. Et d'une continuité territoriale indéniable, mis à part Valangin et Enges.

Un tel projet profiterait également à tout le canton de Neuchâtel. C'est vrai, l'idée naturelle d'une fusion entre Le Locle et La Chaux-de-Fonds semble aujourd'hui bien enterrée. Mais le Val-de-Travers a (presque) réussi un sans-faute et le Val-de-Ruz pourrait suivre le mouvement. Sans oublier les autres projets de fusions sur le Littoral Ouest ou dans la vallée de la Brévine. Le mouvement est lancé et inéluctable. Lors du regrettable refus en 2007 du rapprochement entre Corcelles-Cormondrèche et Peseux, certains opposants privilégiaient d'ailleurs une plus grande union avec Neuchâtel.

Il faut arrêter de se cramponner au clocher de son petit village. Les jeunes générations sont mobiles et les ados de Corcelles se sentent aussi chez eux à Marin. Le Grand Neuchâtel a déjà sa colonne vertébrale de transport public urbain, la ligne 1 des TN. Passons désormais à un regroupement politique!

Réagissez sur http://blog.lexpress.ch/redenchef

Votre publicité ici avec IMPACT_medias