Réservé aux abonnés

Le Conseil d'Etat remet en question des options stratégiques

Le gouvernement répond positivement à des demandes de l'établissement public cantonal.
25 août 2015, 16:08
data_art_9266120.jpg

Des options stratégiques du plan hospitalier cantonal sont impossibles à appliquer. C'est l'avis du gouvernement, qui a décidé d'accepter, à la demande de l'Hôpital neuchâtelois (HNE), que l'établissement cantonal soit délié de certaines des options adoptées en 2012 par le Grand Conseil. Une décision que le parlement devra valider puisqu'il s'agit de modifier une loi cantonale.

Ces demandes, présentées à plusieurs reprises dans nos colonnes, portent sur quatre de ces options. A commencer par le sort des Centres de traitement et de réadaptation - Le Locle, Val-de-Travers, Val-de-Ruz et la Bér...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois