Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le Conseil d'Etat dénonce la convention qui le lie à la Ville de Neuchâtel et la bibliothèque publique

Le Conseil d'Etat neuchâtelois dénonce la convention fixant sa participation à la fondation de la Bibliothèque publique et universitaire de la Ville de Neuchâtel (BPUN). La résiliation interviendra à la fin de l'année 2013.

16 déc. 2010, 14:05
Cette décision, prise hier lors de sa séance hebdomadaire, découle du refus de la Ville de Neuchâtel de créer une bibliothèque cantonale répartie sur différents sites – BPUN, La Chaux-de-Fonds et Le Locle.

En février dernier, le Conseil d'Etat privilégiait cette voie suite au rapport d'un groupe de travail conjoint entre l'Etat, les villes et l'Université.

Néanmoins, cette dénonciation ne prendra effet qu'au 31 décembre 2013. Ces trois années doivent être mises à profit pour permettre l'élargissement de la fondation à d'autres partenaires.

L'Etat assumera les obligations de la convention conclue en 1983 le liant à la Ville de Neuchâtel, en s'acquittant d'un tiers des charges de la fondation de la BPUN (1,45 million au budget 2011), comme par le passé. /jpe-ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias