Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La relève du BCN Tour toujours mieux préparée

Le BCN Tour a l'avenir devant lui. Ce n'est ni un scoop ni une mauvaise nouvelle. Mieux, grâce à au développement du Kids Tour, les bases de la boucle neuchâteloise sont de plus en plus solides. Si le 23e BCN Tour ne battra vraisemblablement pas le record de participation de l'épreuve (3010 en 2006; 2667 actuellement), celui du Kids Tour est dangereusement menacé. «Nous en sommes à 785 inscrits, soit 168 de mieux que l'année passée à la même époque, alors que le record est de 805 enfants inscrits au total en 2005», indique Michel Schinz, grand statisticien de l'épreuve neuchâteloise. «Il ne fait pas beaucoup de doutes que le record sera battu avant la dernière étape, mercredi prochain à Neuchâtel.»

17 avr. 2009, 12:28

La participation de nombreux écoliers n'est pas étrangère à ce succès. «Cette année, plusieurs classes ont bien joué le jeu», soulignent les organisateurs. «A Cressier, septante jeunes du village ont participé au Kids Tour. Aux Ponts-de-Martel, une classe a été inscrite. Le Ski club des Verrières va aussi inscrire des jeunes ce soir.» Grand fidéle du Tour du canton, Claude-Alain Brunner, instituteur au collège verrisan, entraîne ses élèves à la course pied très régulièrement et les encourage à participer au BCN Tour, mais sans les inscrire. Le Centre pédagogique de Dombresson est un très bon client de SportPlus, puisque ses pensionnaires participent aux étapes du BCN Tour et de la Trans VTT. Les Perce-Neige sont aussi très bien représentés sur les six étapes de la course pédestre.

Mais la palme revient certainement aux monitrices du Val-de-Ruz Manuela Staehli et Virginie Rüfenacht. Tout au long de l'année écoulée, elles ont préparé leurs élèves à une étape du BCN Tour. Une soixantaine d'enfants de Dombresson et Savagnier ont ainsi couru à La Chaux-de-Fonds le mercredi 7 mai dernier.

A raison d'un entraînement par semaine, ces écoliers âgés entre 6 et 8 ans ont eu droit à une préparation spécifique. «Notre objectif est de donner envie aux jeunes de courir», relève Virginie Rüfenacht. «Pour nous, la plus belle récompense est qu'un de nos élèves participe à une autre étape et c'est le cas de plusieurs enfants.»

Ces enseignantes vaudruziennes sont donc comblées et, surtout, prêtes à remettre ça. «Notre prochain objectif est d'essayer de faire participer tous les élèves du collège de Dombresson à une étape du BCN Tour l'année prochaine et à une étape de la Trans VTT», informe Virgine Rüfenacht.

Christophe Otz, directeur de l'épreuve, ne reste pas insensible devant autant d'enthousiasme. «Nous avons déjà offert un rabais à ces classes cette année, mais nous allons certainement aller plus loin en 2008. Je pense demander à notre comité d'inviter plusieurs classes à nos étapes du Kids Tour. Le but est que les écoles de chaque localité où le BCN Tour fait halte soient représentées. C'est une excellente promotion du sport. En tous les cas aussi bien que la «Suisse bouge». Et c'est la meilleure façon de préparer la future clientèle de notre course.» On vous le disait, l'avenir du BCN Tour est en pleine course... / JCE

Votre publicité ici avec IMPACT_medias