Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La candidature fait un nouveau pas

07 mai 2008, 12:00

Dans un courrier récent au délégué de la Suisse à l'Unesco, le directeur du Centre du patrimoine mondial, Francisco Bandarin, a indiqué que le dossier de candidature La Chaux-de-Fonds/Le Locle remplissait tous les impératifs techniques.

Concrètement, Francisco Bandarin informe l'autorité suisse que la proposition d'inscription de La Chaux-de-Fonds/Le Locle, urbanisme horloger, remplit tous les impératifs techniques décrits dans les «orientations» concernant les propositions d'inscription sur la Liste du patrimoine mondial.

«Ce n'est pas une surprise. C'est simplement la confirmation des premiers échos que l'on avait déjà eus.» Jean-Daniel Jeanneret, architecte du patrimoine de la Ville de La Chaux-de-Fonds, estime que cette nouvelle étape franchie par la candidature des deux villes des Montagnes neuchâteloises dans les méandres administratifs de l'Unesco montre que «la qualité de l'information» fournie «correspond aux exigences» de l'institution.

Sans ce blanc-seing préalable, il aurait fallu fournir des documents complémentaires.

La nouvelle, comuniquent les responsables de la candidature, est donc «un pas positif et réjouissant pour la suite».

Désormais, «le dossier complet est prêt à être transmis au Conseil international des monuments et des sites (Icomos)». Cette instance désignera des experts. En principe en septembre, l'un d'entre eux viendra visiter le site. Parallèlement, d'autres experts procéderont à un examen approfondi du dossier.

Un rapport d'évaluation sera rédigé. Il sera transmis au candidat. Dès lors «nous saurons ce qu'il en est», indique Jean-Daniel Jeanneret. A ce stade, il sera encore possible, le cas échéant, de prendre des dispositions pour régler certains détails. Le rapport de l'Icomos sera ensuite soumis au bureau du Patrimoine mondial. Cette instance est composée de sept membres élus par l'assemblée générale. Elle fera une recommandation au comité du patrimoine mondial, composé de 21 membres, qui prendra la décision finale au plus tôt en juillet 2009 à Séville. / lby

Votre publicité ici avec IMPACT_medias