Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L'idée d'une fusion est renvoyée à la législature 2016-2020

Les dix communes veulent parler d'une même voix, mais divergent sur le principe d'une nouvelle entité.

17 févr. 2015, 00:01
data_art_8856782.jpg

Hier, le Réseau urbain neuchâtelois (RUN), qui les coache, a diffusé un communiqué commun des dix communes du haut du canton. Pour dire qu'elles sont décidées à parler d'une seule voix. Un communiqué où l'on devine que l'on a marché sur des oeufs pour aplanir les divergences. Dont la principale est le refus de trois d'entre elles - Le Locle, La Chaux-du-Milieu et Les Planchettes - de marcher vers une fusion.

"Pourquoi publier ce communiqué maintenant? Mais parce que nous sommes à la fin d'un processus. C'est le hasard si cela sort en plein milieu des remous de l'HNE", répond le directeur du RUN, Daniel Grassi Pirrone. Ce processus pour aboutir à "un projet de société concerté pour construire ensemble l'avenir de la région" , pour reprendre le titre du communiqué, date maintenant de plus de deux ans, avec une bonne trentaine de réunions des dix communes, lit-on. Il était...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias