Votre publicité ici avec IMPACT_medias

«Job Service m'a épaulé quand j'avais 18 ans et même plus tard»

Reconnu d'utilité publique pour son rôle dans l'insertion professionnelle des jeunes, Job Service fête ses 20 ans. Un habitant de Colombier raconte comment il y a trouvé, même après son CFC, les coups de pouce nécessaires. Philippe Sermet, de Colombier, a 31 ans et travaille comme gestionnaire de stocks à Sainte-Croix (VD). Mais le 24 avril, c'est sûr, il passera au moins un moment à Neuchâtel, pour participer à la journée officielle des 20 ans de Job Service. Comme des milliers de jeunes depuis 1988, il a en effet eu droit à des coups de pouce de cette agence de placement pas comme les autres.

09 mars 2008, 12:00

Qu'est-ce qui vous a conduit, à l'âge de 18 ans, à faire appel à Job Service?

J'avais dû interrompre mon apprentissage de mécanicien électricien: ce métier était trop technique pour moi, et je me disais que je pourrais faire un CFC d'employé de commerce. Mais on était déjà en février, ce qui est un peu tard pour trouver une place d'apprentissage en août. A Job Service nous avons discuté de mon projet professionnel et ils m'ont appris à rédiger un CV présentable. En même temps, ils ont pris contact avec des entreprises. Finalement, j'ai pu trouver une place d'apprentissage.

Votre problème semblait alors résolu. Votre relation avec Job Service s'est-elle maintenue?

Oui. Ils m'ont suivi durant mon apprentissage et ils m'ont trouvé un emploi une fois que j'ai eu mon CFC. C'était important pour moi: je ne voulais pas tomber au chômage. Après, j'ai eu un parcours un peu chaotique, où il m'est arrivé de refaire appel à eux. Mais c'est clair qu'au fil des années, je suis devenu plus autonome.

Job Service vous a-t-il apporté ce que vous en attendiez?

Peut-être même davantage que ce que j'escomptais. Ce n'est pas une agence où l'employé touche une prime à chaque placement. On s'y intéresse vraiment à ce que le jeune fait et on le met en valeur, non seulement vis-à-vis d'employeurs potentiels, mais aussi vis-à-vis de lui-même. / JMP

Votre publicité ici avec IMPACT_medias