Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Etranges manipulations au Casino

Les magiciens des clubs de Neuchâtel et de Besançon feront disparaître la frontière le temps d'une soirée au Casino-théâtre. Au menu, close-up, ventriloquie et autres illusions.

05 mars 2012, 00:01
data_art_5804671

Interviewer un magicien, c'est le monde à l'envers. Habitué à "tirer les vers du nez", le journaliste découvre soudain que son propre appendice nasal abrite tout un bric-à-brac, pièces de monnaies ou petites balles de couleur, que son interlocuteur extirpe avec bonheur.

Prudente, on hésite à évoquer le fameux tour de la femme sciée en deux. "C'est ce qu'on appelle la grande illusion" , confie Humbert Terzi, alias Rilax, président du Club de magiciens de Neuchâtel. C'est-à-dire une technique qui met en scène de grosses structures - genre la machine à rétrécir de David Copperfield -, des personnes ou des animaux. "Mais transporter des animaux d'un pays à l'autre peut donner lieu à des casse-tête administratifs" , explique Humbert Terzi. Sans compter qu'on peut se prendre un coup de patte impromptu, à l'instar de Roy Horn, qui a eu chaud au brushing après une attaque de son tigre blanc sur...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias