Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Et si la moitié de l'Université de Neuchâtel partait dans le Haut?

Le popiste chaux-de-fonnier Julien Gressot verrait bien la faculté des lettres s’installer dans le quartier Le Corbusier vers 2030, à la place du «défunt» Nhoj. Le Conseil général doit donner son avis ce soir.

05 févr. 2018, 18:41
La Faculté des Lettres, à Neuchâtel.

On se situe au début du processus politique, mais l’idée est bien la suivante: faire monter la faculté des lettres de l’Université de Neuchâtel – aujourd’hui aux Jeunes-Rives – à La Chaux-de-Fonds, dans le nouveau quartier Le Corbusier. Précisément là où était prévu le Nouvel Hôtel judiciaire, projet refusé par les Neuchâtelois en votation populaire.

Signal fort au canton?

Déménager la moitié environ de l’Uni, soit 2000 personnes, plutôt qu’agrandir les locaux au bord du lac? C’est bien cela, répond le popiste chaux-de-fonnier Julien Gressot, «à condition de pouvoir compter sur une liaison ferroviaire Haut-Bas performante. Ce serait un projet à horizon 2030», précise l’auteur de la motion inscrite au programme de la séance de ce soir du Conseil général de La Chaux-de-Fonds.

Le jeune POP va donc plus loin que l’exécutif communal, qui estimait lors de la présentation du budget de la Ville, fin novembre, «qu’une chaire de l’Université...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias