Réservé aux abonnés

Doris Leuthard prévoyait au départ une hausse de 12 à 15 centimes des taxes sur l'essence pour rénover le réseau routier. Mais elle a dû se "contenter" de cinq à sept centimes.

20 sept. 2014, 00:01
data_art_8407035.jpg

PHILIPPE CASTELLA

Doris Leuthard a arrondi les contours de son projet de fonds routier. Il faut dire que celui-ci s'est pris un bouillon en consultation. Principale concession, la hausse de la surtaxe sur les huiles minérales sera plus modérée que prévu initialement.

En février, la ministre des Transports annonçait une hausse du prix de l'essence de 12 à 15 centimes. Elle s'en tient maintenant à un relèvement de cinq à sept centimes dès 2018, qui rapporterait entre 220 et 320 millions par an. Mais attention, cela pourrait n'être qu'une première étape. "Nous avons ainsi plus de flexibilité", ...