Des nocturnes au Chapeau Râblé branchées jeunes

Le téléski du Chapeau Râblé a rouvert grâce aux récentes chutes de neige. Notamment en soirée. Mais les adultes ont déjà zappé sur le printemps... Heureusement, les jeunes ne sont pas encore rassasiés. Ils étaient une cinquantaine mardi soir. «Normalement, aujourd'hui (réd: mardi), je devais fermer le téléski!» En un sourire, Raymond Wicky avait tout dit. Ou presque. Les flocons tombés en masse en fin de semaine dernière remettent un peu de baume au cœur des responsables du téléski du Chapeau Râblé, à La Chaux-de-Fonds. Car la saison n'a à nouveau pas été bonne (lire ci-dessous).

27 mars 2008, 12:00

«La neige est là, il faut qu'on en profite maintenant», renchérit Raymond Wicky. Les jeunes des Montagnes, ravis, n'ont pas hésité à rechausser les skis et snowboards. Notamment en soirée, lorsque les pistes brillent sous les projecteurs. «C'est une bonne idée que les pistes soient éclairées, car la journée tout le monde bosse!», lançait Noah. Mardi, le jeune homme de 19 ans est venu depuis Le Locle avec son pote Olivier, histoire de profiter une dernière fois de monter sur leurs planches. «C'est un peu plus le challenge en soirée, on voit moins les bosses», relevait ce dernier, juste avant de repartir pour une descente.

Les pistes «by night», une aubaine pour les uns comme pour les autres. Sans cela, il serait bien difficile pour les responsables de la remontée mécanique chaux-de-fonnière de rentrer dans leurs frais. «Sans l'éclairage, on ne serait pas là», explique Raymond Wicky. Depuis mardi, c'est donc à nouveau possible de griffer les pentes en nocturne. «Si on peut rester ouvert jusqu'à samedi par exemple, on gagne l'équivalent de cinq après-midi.» Parallèlement, les usagers y gagnent aussi. «C'est trop bien!», se réjouissait Valerio, 22 ans. «J'étais déjà là cet après-midi!» «C'est plus cool le soir», soufflait de son côté la jeune Jennifer.

Ces conditions d'enneigement particulières au sortir du week-end de Pâques sont excellentes. «La neige est de meilleure qualité qu'à Noël. Mais, par contre, il n'y a pas de fond», note Raymond Wicky. Et comme le climat s'adoucit, il ne va pas falloir hésiter trop longtemps. Une cinquantaine de jeunes l'avaient bien compris mardi soir au Chapeau Râblé. «Ça fait plaisir d'en voir autant venir s'éclater.» Par contre, leurs aînés ont déjà zappé sur le printemps... «Les gens ne reviennent pas! Ils en ont marre. Ils ont rangé leur matériel et pensent déjà aux sports d'été. Il y a eu ce beau temps, c'est trop tard.» La soirée a par conséquent été «moyenne», voire «pas terrible», estiment les responsables du téléski de la Recorne.

D'autres n'avaient qu'un mot à la bouche: «Comme la neige devient rare, on va profiter!», assurait Florian, prêt à entamer une première fois la pente du Chapeau Râblé. Et, en plus, avec «le plaisir de faire de la poudreuse». /SBI