Votre publicité ici avec IMPACT_medias

De la poésie des cailloux pour une carte blanche

Invitée par l'équipe du Casino et de La Grange à programmer une soirée théâtrale, la déléguée culturelle du Club 44 Marie-Thérèse Bonadonna a choisi d'inviter Pierre Meunier, qui présentera «Au milieu du désordre», une conférence démonstration sur le tas, la spire et la chute d'air. A découvrir vendredi à La Grange, au Locle.

10 mars 2010, 04:15

Pour leur troisième saison en tant que programmateurs du Casino et de La Grange, Ophée del Coso et Pietro Falce ont souhaité innover, et dynamiser la petite salle de La Grange, encore peu connue du public au-delà des frontières locloises. Pour ce faire, ils ont décidé de donner, une fois l'an, une carte blanche à une personnalité de la région. Non pas pour que celle-ci investisse la scène, mais afin qu'elle conçoive une date dans son ensemble, y compris la partie conviviale consécutive au spectacle.

Le concept à peine adopté, le nom de la première invitée s'impose de lui-même: Marie-Thérèse Bonadonna, alors toute nouvelle déléguée culturelle du Club 44, qui prenait justement contact avec les institutions culturelles du canton dans le but de créer des ponts entre elles. «Le courant a tout de suite passé, nous avons constaté que nous avions la même façon de travailler, une sensibilité et sincérité similaires et un même amour du public», relate Ophée del Coso. «Il nous a semblé comme une évidence que la première carte blanche devait lui revenir.»

Emballée par la générosité de la démarche et touchée par l'honneur qui lui est fait, Marie-Thérèse Bonadonna accepte avec enthousiasme, mais non sans une petite appréhension, de relever le défi. «Même si j'ai travaillé pour la compagnie de théâtre Malandro et que je mets sur pied des conférences, des débats et des tables rondes, la programmation théâtrale est quelque chose de nouveau pour moi.» Elle puise alors dans ses souvenirs scéniques et là encore, l'évidence s'impose. «Pierre Meunier incarne pour moi une sorte d'idéal théâtral car il parvient, avec une incroyable économie de moyens, à créer un monde à part entière et plein de poésie. Seul sur scène, avec pour tout accessoire quelques cailloux, des ressorts, sa parole et une présence scénique extraordinaire, il réussit à nous faire oublier que l'on est au théâtre et à nous entraîner au cœur des choses», s'enthousiasme la programmatrice d'un soir.

Dans «Au milieu du désordre», écrit en 2006, Pierre Meunier campe un professeur enfiévré par son sujet qui multiplie les événements spectaculaires pour souligner la richesse de la relation de l'homme face à la matière. Au point qu'après ce spectacle, on ne percevrait plus jamais les cailloux de la même façon... /CGR

Le Locle, La Grange, vendredi 12 mars à 20h30

Votre publicité ici avec IMPACT_medias