David Hertig gagne à «Sainti»

02 août 2015, 18:47

David Hertig (Neuchâtel) a remporté samedi la 22e édition du triathlon du Centaure. Opposés à l'un des dix meilleurs spécialistes suisses de la discipline, les habitués du championnat jurassien ont dû se contenter des places d'honneur.

Si la mythologie grecque définit le centaure comme une créature mi-homme mi-cheval, ce n'est pas face à un individu légendaire que les athlètes se sont retrouvés à batailler, ce week-end à Saint-Imier, mais contre le chronomètre. Dans ce domaine, c'est David Hertig qui s'est montré le plus à l'aise. Inscrit de dernière minute, le Neuchâtelois, membre du Triathlon club Genève, n'a laissé aucune chance à ses concurrents. Et comme le relevait le vainqueur au terme d'une épreuve qui se court en contre-la-montre, «tout est plus dur, car l'effort est exclusivement individuel. Il n'y a aucun répit».

Avec près de deux minutes d'avance sur Lionel Cavalier et plus de trois sur Gilian Oriet, David Hertig n'a semble-t-il jamais été inquiété. Et pourtant! Après les deux tiers du parcours, il ne pointait qu'en troisième position. Il lui a fallu réaliser un temps canon en course à pied pour ravir la première place à Cavalier lors des 5,5 km de course.

Deuxième le week-end précédent du triathlon de Nyon, qui compte pour la Coupe de Suisse élites, et aligné à quelques reprises sur la scène européenne, l'athlète de 23 ans s'est avant tout présenté à Saint-Imier dans le but de préparer les championnats de Suisse, prévus dans deux semaines à Lausanne. «Ce matin, j'avais encore une séance d'entraînement», avouait-il par ailleurs.

A deux manches du verdict, Lionel Cavalier a encore accentué son avance en tête du championnat jurassien. «J'ai pris une bonne option sur le titre, c'est vrai. Peut-être même que tout est déjà joué. Cela me permettra de terminer la saison de façon un peu plus cool.»

La course féminine fut à peu de choses près la copie conforme de la masculine. Le duel s'est là aussi joué entre Neuchâtelois et Nidowiens. En tête du championnat jurassien, la Seelandaise Claudia Hossmann a dû s'avouer vaincue pour 47 secondes face à l'assurance de la jeune Chaux-de-Fonnière Pauline Purro, 19 ans à peine. /jbi

Résultats

Saint-Imier (500 m de notation, 20 km de vélo et 5,5 km de course à pied). Elites, 1970-1990: 1. David Hertig (Neuchâtel) 59'07''. 2. Lionel Cavalier (Nidau) à 1'46''. 3. Gilian Oriet (Delémont) à 3'17''. 4. Alain Boschung (Genève) à 4'02''. 5. Raphaël Rion (Delémont) à 4'48''. 6. Romain Christe (Porrentruy) à 4'59''. 7. Pierre Neuenschwander (Court) à 5'37''. 8. Clément Schaffter (Porrentruy) à 6'10''. 23 classés.

Elites 2, 1969 et plus vieux: 1. Daniel Weil (Kirchlindach) 1h03'22''. 2. Claude Eric Sinzing (La Chaux-de-Fonds) à 9'23''. 3. Laurent Marchand (La Chaux-de-Fonds) à 12'14''. 4. Bruno Lemaître (Villeret) à 12'28''. 5. Jean-Philippe Laville (Saignelégier) à 12'38''. 6. Roland Beer (Corgémont) à 13'25''. 7. Vincent Thum (Le Locle) à 15'33''. 8. Maurice Inzirillo (Cortébert) à 15'49''. 16 classés.

Dames 1: 1. Pauline Purro (La Chaux-de-Fonds) 1h09'16''. 2. Claudia Hossmann (Nidau) à 47''. 3. Caterine Rion (Delémont) à 7'09''. 4. Anita Kradotter (Boncourt) à 8'18''. 5. Amandine Carron (La Sagne) à 12'13''. 6. Virginie Moser (Diesse) à 13'02''. Dix classées.

Dames 2: 1. Anne Defrancesco (Saint-Imier) 1h16'24''. 2. Carine Lemaître (Villeret) à 3'16''. 3. Véronique de Pury (Lausanne) à 6'05''. Quatre classées.

Juniors, 1991-1993: 1. Kevin Thum (Le Locle) 1h19'18''. Un classé.

Juniors filles: 1. Augustine Balossi (Villers-le-Lac) 1h25'17''. Une classée.

Equipes: 1. Loïc Droz et Cie 1h00'18''. 2. Vinciane Cohen-Cols et Cie à 2'02''. 3. Solange Abbet et Cie à 3'24''. 4. Léna Dupan et Cie à 4'33''. 5. Aude Zellweger et Cie à 5'41''. 25 équipes classées.

gagne à «Sainti»