Caisse unique: c'est oui à plus de 60% dans le canton de Neuchâtel

Les Neuchâtelois ont accepté la caisse publique avec 60,26% de oui. La Chaux-de-Fonds l'accepte à 67%, Neuchâtel à 64%. Même les communes traditionnellement à droite ont voté en faveur. Une poignée de communes ont refusé.

28 sept. 2014, 13:50
C'est quasi sûr: ce sera oui à la caisse unique dans le canton de Neuchâtel.

Avec 60,26% de oui, c'est une large acceptation de l'initiative pour une caisse publique d'assurance maladie dans le canton de Neuchâtel. Bien plus large qu'en 2007: seuls 51% des Neuchâtelois avaient alors accepté le texte dit pour une caisse "unique et sociale".

Seules quelques petites communes l'ont refusée: Vaumarcus, avec 62% de non, Brot-Plamboz avec 55%, le Cerneux-Pequignot avec 56%, La Brévine avec 61% ou encore Les Verrières avec 58% de non et La Côte-aux-Fées avec 60% de non.

C'est bien oui à Peseux!

Peseux a bien accepté l'initiative, à 55%, alors que dans un premier temps c'est un large refus qui figurait dans le résultat officiel. Ce qui a finalement fait franchir au oui neuchâtelois la barre des 60%, Peseux étant une grande commune.

Val-de-Travers dit oui à 55%, Val-de-Ruz à 59%, Corcelles-Cormondrèche à 60%, Bevaix à 61%, Saint-Aubin-Sauges à 55%, La Tène et Boudry à 58%, Cortaillod à 59%, Hauterive à 58%, Le Landeron à 54%. Cornaux accepte du bout des lèvres 52%. C'est aussi serré à Gorgier, avec 51%. Milvignes accepte à 56%. Saint-Blaise accepte à 56%.

La Chaux-de-Fonds: oui à  67%

Enges est la commune qui accepte à ce stade le plus largement l'initiative, avec 73% de oui. La Chaux-de-Fonds l'accepte avec 67%, Montalchez et Brot-Dessous suivent avec 66%. Le Locle dit oui à 63%.

Sur le plan suisse, c'est néanmoins un rejet qui est attendu.

Non à l'initiative sur la TVA

L'initiative "Stop à la TVA discriminatoire pour la restauration" est rejetée par les Neuchâtelois avec près de 69% de non. La participation atteint 50,4%