Brahier et Gauchat s'imposent au manège Gerber

02 août 2015, 18:46

Lors d'un chassé-croisé entre le soleil et la pluie, le concours du Manège Gerber s'est terminé hier après-midi avec deux épreuves nationales. «Ce sont les premières épreuves SI que nous organisons. Avec 70 et 61 concurrents au départ, on est vraiment très satisfait de la participation. En plus, des cavaliers suisses allemands reconnus comme Paul Estermann sont venus», explique Willy Gerber, président du comité d'organisation du concours chaux-de-fonnier.

Pourtant, ce sont les Romands qui ont été à la fête. Parti en 6e position, Jean-Maurice Brahier a mis d'entrée la barre très haute sur son hongre suisse de 13 ans «Malforin Paladin». Personne n'est parvenu à battre son temps. «Mon cheval a bien sauté lors de la reconnaissance alors j'ai pu serrer les trajectoires», raconte cet habitant de Corminboeuf, très heureux de retrouver le succès. «C'est un de mes premiers concours depuis le championnat suisse. J'avais eu des difficultés avec mon cheval qui n'était pas en condition», poursuit le vainqueur du jour, qui repart avec les 600 francs de l'épreuve. Derrière le Fribourgeois, Thierry Gauchat et sa jument française «Nemania» échouent à la seconde place pour moins d'une seconde. «Je suis déjà content de finir deuxième. Je pensais que ça irait plus vite avec les cavaliers présents». La prometteuse Iris Gautschi sur «Just Palue» termine troisième d'une compétition très relevée.

La deuxième épreuve de l'après-midi, un SI avec tour des vainqueurs, a permis à Thierry Gauchat de prendre sa revanche. Le cavalier de Lignières a fait vibrer le public Chaux-de-fonnier lors du tour des vainqueurs en prenant tous les risques. «C'est fantastique!», lâche une spectatrice pendant son parcours. «Au barrage, on est obligé de prendre un peu de risques pour jouer la victoire. Le cheval l'a très bien géré», glisse Thierry Gauchat. Au final, il est le seul à avoir réussi un double sans-faute, les sœurs Gautschi ayant craqué lors du barrage. Mireille Pollien sur «Ramalia», qui trébuche sur le dernier obstacle, et Daniel Bürki sur «Hatrick» complètent le podium.

«ça c'est du sport!», rigole Willy Gerber, ravi du spectacle proposé. Avec plus de 1100 départs sur les treize épreuves de son concours, le Chaux-de-Fonnier tire un bilan très positif. «Même si jeudi et vendredi il n'y avait pas beaucoup de spectateurs, la fête du samedi et les épreuves nationales ont amené beaucoup de monde.»

Le point

Vendredi.

Epreuve 3, RIV/MII: 1.Philippe Emery (Dompierre), «Kali du Noyer», 0/58''59. 2. Simon Broillet (Misery), «Impatient», 0/58''83. 3. Thierry Gauchat (Lignières), «Sir Chatman», 0/60''11. 4. Daniel Bürki (Oberdiessbach), «Hatrick», 0/61''09. 5. Karine Gerber (Chaux-de-Fonds), «Urion», 0/62''99.

Epreuve 4 (1re série), RIV/MII en deux phases: 1. Philippe Emery (Dompierre), «Kali du Noyer Prats», 0/54''55. 2. Simon Broillet (Misery), «Impatient de Cerisy», 0/56''44. 3. Céline Stauffer (Bussy), «Opaly», 0/55''26. 4. Christian Tardy (Pampigny), «Kir du Roi», 0/57''77. 5. Reto Ruflin (Monsmier), «Grishan», 0/56''83.

Epreuve 7 (1re série), RII/LII/A: 1. Simon Broillet (Misery), «New Look d'Elle», 0/60''59. 2. Sophie Machado (Etagnières), «Galatee du Salbey», 0/63''39. 3. Sébastien Buchwalder (Savagnier), «Atlantus», 0/65'07. 4. Vanessa Mathieu (Fey), «Phytagor d'l'Herbage», 0/65''21. 5. Damien Dixon (Lentigny), «Vivienne», 0/65''39.

Epreuve 8 (1re série), RII/LII/A en deux phases: 1. Léonie Crevoisier (Delémont), «Nicos Vaucoulmin», 0/0/31''00. 2. Vanessa MAthieu (Fey), «Phytagor d'l'Herbarge», 0/0/31''32. 3. Reto Ruflin (Monsmier), «Dascha van Gerstenhoeve», 0/0/32''14. 4. Jean-Maurice Brahier (Corminboeuf), «Redemption B», 0/0/33''64. 5. Mehdi Roessli (Poliez-le-Grand), «Orel II», 0/0/33''98.

Samedi. Epreuve 5 (1re série), RI/A: 1. Chantal Schaller (Montagne-Courtlary), «Tristana», 0/51''91. 2. Sandy Mast (St-Imier), «Suzi du Soufflet», 0/54''80. 3. Camille Vouga (Le Locle), «Salvados», 0/55''71. 4. Olivia Sommer (Coffrane), «Savane de Rothel», 0/55''78. 5. Sandry Stähli (Chaux-de-Fonds), «Lamirelle», 0/55''81.

Epreuve 6 (1re série), RI/A: 1. Charlotte Erard (Chaux-de-Fonds), «Maritza», 0/67''77. 2. Camille Vouga (Le Locle), «Salvados», 0/69''29. 3. Céline Winkler (Sonvilier), «Greyhound», 0/71''01. 4. Sandry Stähli (Chaux-de-Fonds), «Lamirelle», 0/71''12. 5. Sabine Chappuis (Tavanes), «Artagor Charbonnière», 0/73''31.

Epreuve 6 (2e série), RI/A: 1. Pierre Buchs (Chaux-de-Fonds), «Ginger Season», 0/64''24. 2. Charlotte Wernli (Les Breuleux), «Avanti III», 0/66''31. 3. Julie Carnal (St-Imier), «Jolie C½ur VI», 0/68''90. 4. Sara Mosset (Cernier), «Athes», 0/69''08. 5. Jean-Yves Mathieu (Lausanne), «Dieguito Larzac», 0/71''29.

Epreuve 5 (2e série), RI/A: 1. Lorraine Vallat (Saignelégier), «Paviar», 0/51''76. 2. Charlotte Wernli (Les Breuleux), «Avanti III», 0/57''73. 3. Valérie Güttly (Grandval), «Dark dream II», 0/60''32. 4. Patrick Moerlen (Boudevilliers), «Quickly de Riverland», 62''06. 5. Sébastien Buchwalder (Savagnier), «Zilverstar», 0/62''55.

Epreuve 8 (2e série), RII/LII en deux phases: 1. Loïc Arthibus (Fenin), «Hot Brandy», 0/0/29''26. 2. Coraline Wernli (Les Breuleux), «California XIV», 0/0/30''68. 3. Aurélie Paratte (Saignelégier), «Savane III», 0/0/31''63. 4. Loïc Arthibus, «Roanne de Rothel», 0/0/32''76. 5. Sébastien Mohni (Tramelan), «Goliath du Martalet», 0/0/32''82.

Dimanche

Epreuve 10, libre style: 1. Sabrina Pittet (Chéserex), «Nefta de Riskop», 81. 2. Maude Steiner (Savagnier), «Uhlan II», 80. 3. Chrystel Humair (Chaux-de-Fonds), «Joly Harmonie), 79. 4. Emilie Maurer (Lajoux), «Grandsun», 78. 5. Océane Schlub (Les Hauts-Geneveys), «Windy's Alexa», 77.

Epreuve 12, SI/A: 1. Jean-Maurice Brahier (Corminboeuf), «Malforin Paladin», 0/64''22. 2. Thierry Gauchat (Lignières), «Nemania», 0/65''09. 3. Iris Gautschi (Laugnau), «Just Palue», 0/66''20. 4. Crhistian Tardy (Pampigny), «Kir du Roi», 0/68''39. 5. Reto Ruflin (Monsmier), «Carnando Z», 0/68''72.

Epreuve 13, SI/A + tour des vainqueurs: 1. Thierry Gauchat (Lignières), «Nemania», 0/0/42''51. 2. Mireille Pollien (Malapalud), «Ramalia», 0/4/43''09. 3. Daniel Bürki (Oberdiessbach), «Hatrick», 4/4/43''90. 4. Thierry Gauchat, «Toute Rose», 4/4/44''48. 5. Reto Rufflin (Monsmier), «Carnando Z», 4/4/45''32.4