Réservé aux abonnés

Avec ses fresques sur tous les murs, Le Locle se rêve en bad boy

Depuis 2018, la résidence d’artiste Luxor Factory a accueilli plus d’une quinzaine de street artistes internationaux. Grâce à eux, la ville se pare de fresques monumentales et ambitionne de devenir le hotspot helvétique de l’art urbain.
18 nov. 2021, 10:00
Créé par l’artiste franco-suisse Thoma Vuille, M. Chat s’affiche sur les murs de Paris, New York, Hong Kong, Macao… et du Locle.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois