Le coq a repris de la hauteur

19 nov. 2008, 04:15

Exercice de haute voltige hier matin au Vieux Moutier: le coq fraîchement nettoyé, poncé, doré à la feuille et poli par le restaurateur d'art Michel Muttner de Hauterive a été remis à la pointe du clocher. A l'aide d'un camion nacelle venu de Berne, dont il n'existe que trois exemplaires en Suisse, explique l'entrepreneur Christian Prétôt, chef d'orchestre de l'opération. La flèche de l'engin culmine à 52 mètres et elle s'est tenue quasi toute droite lorsque le coq est arrivé à bon port (à environ 45 mètres). Ouh là! ça tanguait tout de même un peu... La manœuvre a été exécutée avec une précision d'horloger. Christian Prétôt s'extasie: «C'est au millimètre près. Ce genre de manœuvre, on ne peut pas le faire avec des «grailleurs», il faut quelque chose qui tienne la route!»

Monter à presque 50 mètres? Il en aurait fallu davantage pour impressionner le nonagénaire Adrien Perrelet, qui était dans la nacelle. «Non non, je n'ai jamais peur!» assurait-il en redescendant, «c'était extraordinaire!» Il faut dire qu'il a l'habitude des hauteurs: en 1938, il était déjà monté tout là-haut pour une rénovation du coq, et c'était avec cordes et échelles... Les photos prises à l'époque font carrément froid dans le dos.

Ce coq, qui pèse une douzaine de kilos n'est plus tout jeune: il porte la date 1918. Mais le clocher est doté de ce fier symbole depuis 1711, selon les dates. Huguenin du Mittand rapporte dans «Musée neuchâtelois» que cette année-là, des charpentiers de Renan étaient montés tout en haut de la flèche où était le poulet (sic) pour y déposer un bouquet de fleurs et rubans confectionnés par les jeunes filles du Locle. Peu après, de jeunes Loclois sans doute froissés dans leur orgueil y grimpaient aussi «sans échelles ni quoi que ce soit». Depuis, cet emblème a été restauré ou rafraîchi à diverses reprises. Il a toujours fière allure et sera à l'honneur dimanche, lors des festivités du 250e anniversaire de la reconstruction du temple. /cld

Le coq a repris

de la hauteur