La Ville de Neuchâtel autorise les terrasses d’hiver

Pour soutenir ses restaurateurs, Neuchâtel autorise l’installation de terrasses d’hiver depuis le 1er octobre, sans taxe d’utilisation du domaine public.
05 oct. 2021, 11:46
Les cafés et restaurants pourront continuer à occuper un espace plus important qu’initialement prévu jusqu'à fin mars 2022.

Le Conseil communal de Neuchâtel autorise, depuis le 1er octobre, les terrasses d’hiver, et ceci sans taxe d’utilisation du domaine public. La mesure intervient après la décision du Conseil fédéral d’étendre l’usage du certificat Covid aux cafés et restaurants. Ce n’est pas la première fois que la Ville assouplit l’accès à son domaine public depuis le début de la crise sanitaire. Elle l’a fait à deux reprises à la belle saison ainsi que l’hiver dernier.

Ces constructions, temporaires, pourront être semi-fermées ou fermées, et chauffées à l’aide d’énergie propre. Les tenanciers devront cependant demander une autorisation pour mettre sur pied ce type d’installation, autorisée jusqu’en mars 2022. L’accès aux terrasses d’hiver peut être conditionné à la présentation d’un certificat Covid, en fonction des normes fédérales en vigueur, et selon le type de structure (plus ou moins cloisonnée).

Après de nombreux mois de fermeture, «ces mesures, qui représentent environ 15 000 francs de non-encaissement pour la Ville, constituent à la fois un vrai coup de pouce pour la branche et sont aussi une invitation à fréquenter les lieux publics toute l’année, dans le respect des règles sanitaires en vigueur», indique le conseiller communal Didier Boillat, chargé de la sécurité et du domaine public.

par Victoria Javet