La filière industrielle veut séduire les filles

Moins sale, plus high-tech qu'il y a 15 ans, le métier de mécanicien séduit aussi les demoiselles.

31 janv. 2016, 18:07
Noa, apprentie en mécanique chez Dixi Polytool.

Selon Marc Schuler, directeur de l’entreprise de micro-usinage DIXI Polytool au Locle, le métier de mécanicien a fortement évolué en 15 ans et mérite d’être revalorisé, notamment auprès de la gente féminine.

L’usine compte désormais une jeune fille apprentie mécanicienne. Seule fille de l’atelier, Noa explique ce qui l’a motivée dans l'édition de L'Impartial du 1er février.