La conservatrice n'a pas été «virée avec effet immédiat» par Le Locle

08 mai 2009, 11:46

La Ville du Locle diffuse ce matin un communiqué de presse, après la publication dans l'Impartial du 5 mai d'un article intitulé «Conservatrice virée avec effet immédiat». On pouvait y lire qu'après deux ans d'activité, la conservatrice du Musée d'horlogerie du château des Monts au Locle, Cécile Aguillaume, a été démise de ses fonctions.

Le président de la Ville Denis de la Reussille confirmait la nouvelle en précisant: «contractuellement, Cécile Aguillaume reste engagée jusqu'au 1er juillet mais dans les faits, elle a été libérée de ses tâches au 1er mai», a-t-il précisé.

Trois jours plus tard, le Conseil communal «tient à démentir l'affirmation» selon laquelle Cécile Aguillaume aurait été «virée avec effet immédiat», comme l'indique le titre de l'article.

Selon le Conseil communal, «la fin des rapports de servcie entre la Ville du Locle et la conservatrice est intervenue normalement dans le respect des délais légaux, sur la base d'un protocole d'accord.» Le laconique communiqué précise encore qu'«aucune autre communication ne sera faite.» /comm-réd

Voir la vidéo «Château des Monts: festivités pas menacées»
Lire l'article «Conservatrice virée avec effet immédiat»