Votre publicité ici avec IMPACT_medias

YS Neuchâtel sort bredouille de son week-end biennois

14 janv. 2008, 12:00

Un vent de revanche soufflait hier au Littoral. Après avoir été lésé par les arbitres vendredi au Stade de glace (défaite 3-5), YS Neuchâtel désirait ardemment se faire justice lui-même chez lui. Hélas, plus que méritants, les Neuchâtelois n'ont pas réussi à arracher des points à Bienne après ce week-end de double confrontation.

Les hommes de Mirek Hybler n'ont pas démérité. De loin pas. Après un premier vingt légèrement à l'avantage des Seelandais (0-1), les Neuchâtelois ressortaient du vestiaire avec de grandes intentions. L'égalisation survenait logiquement à la 23e de la crosse d'Hasani.

Survoltés à l'appel du tiers médian, les «orange et noir» continuaient leur prise d'assaut de la cage adverse, avec la ligne fribourgeoise (Malgin-Genazzi-Hasani) comme fer de lance.

Malheureusement, la bonne volonté neuchâteloise n'allait pas se traduire favorablement sur le tableau d'affichage. «Dans la dernière passe, dans le dernier geste, nous n'avons pas été suffisamment bons», reconnaissait Joël Genazzi. «Les gars se sont bien battus, ils ont bien joué», constatait de son côté Mirek Hybler. «Pour l'emporter, nous aurions dû concrétiser nos opportunités dans le deuxième tiers, au moins par deux fois.»

A défaut d'avoir fait le break au moment voulu, YS se faisait prendre par les Biennois à treize minutes du terme de la rencontre. Pour la deuxième fois de la partie, dans des conditions similaires (tir de la ligne bleue à cinq contre quatre), Fröhlicher donnait l'avantage aux siens. Un avantage définitif.

Avec un power-play plus tranchant, les «orange et noir» auraient certainement pu se mettre à l'abri et s'imposer. «Je ne vais pas en vouloir à mes joueurs s'ils ne sont pas assez efficaces en jeu de puissance», reprenait le coach neuchâtelois. «Dans cette situation, marquer des buts est un rôle qui revient, avant tout, à une première ligne et à des étrangers. Choses qui nous font défaut.» Vendredi, pour Bienne, Alexandre Tremblay a marqué trois goals en power-play. De son côté, Marko Tuomainen avait un but et trois assists à son actif... «Mes joueurs manquent d'expérience dans les situations spéciales, mais ils sont en progression, ça vient gentiment...», concluait Hybler. «Il faut se dire que tout sera meilleur l'an prochain.» Avec ou sans le coach tchèque? La question reste en suspens, la réponse pourrait tomber bientôt.

Avec ce double succès et les défaites de Lausanne et de La Chaux-de-Fonds, Bienne fait une bonne opération. Non sans avoir sué, les Seelandais reviennent à trois points de la première place.

Quant à YS Neuchâtel, pour l'anecdote, il est officiellement bouté de la course aux play-off depuis vendredi. Mais, à ce sujet, le suspense n'a jamais été insoutenable...

YS NEUCHÂTEL - BIENNE 1-3 (0-1 1-0 0-2) Littoral: 731 spectateurs. Arbitres: MM: Peer, Gnemmi et Niquille. Buts: 7e Fröhlicher (Ehrensperger, Meyer, à 5 contre 4) 0-1. 23e Hasani (Malgin, Genazzi) 1-1. 47e Fröhlicher (Reber, à 5 contre 4) 1-2. 57e Miéville (Beccarelli, Tremblay) 1-3. Pénalités: 5 x 2? (Kamber, Pasche, Scheidegger, A. Berger, J. Krebs) contre YS Neuchâtel; 10 x 2? contre Bienne. YS Neuchâtel: Thuillard; Beer, Kamerzin; Hezel, Zbinden; Kamber, Zwahlen; Mano; Personeni, P. Krebs, Pasche; A. Berger, Froidevaux, P. Berger; Malgin, Genazzi, Hasani; Aebersold, J. Krebs, Scheidegger. Bienne: Wegmüller; Meyer, Thommen; Gossweiler, Reber; Diethelm, Fröhlicher; Zigerli; Tremblay, Miéville, Beccarelli; Tuomainen, Peter, Tschantré; Ehrensperger, Brägger, Wetzel. Notes: une minute de silence est observée en la mémoire de Willy Poncet, chef matériel de Young Sprinters durant 25 ans, décédé en début d?année des suites de la maladie. YS Neuchâtel est privé de Abplanalp (malade) mais joue avec Froidevaux, A. Berger, P. Berger et Beer (Berne). Bienne joue sans Gerber (convalescent). 51?44??: temps mort demandé par YS Neuchâtel. Dès 59?01??: YS Neuchâtel joue sans gardien. Thuillard et Fröhlicher sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.
Votre publicité ici avec IMPACT_medias