Votre publicité ici avec IMPACT_medias

YS Neuchâtel a vaincu le signe indien!

Ouf! Les «orange et noir» ont mis fin à l'enfer! À Sierre, les hommes de Mirek Hybler ont réussi un match sérieux et sont pleinement récompensés. Le goût de la victoire enfin retrouvé, YS attend Olten demain. Il y a des présages qui peuvent tromper. Après avoir perdu sur un score de tennis (0-6) à Viège mardi, Neuchâtel a inspiré Sierre. Le club valaisan - peut-être pour jeter un mauvais sort aux Neuchâtelois - avait invité Yves Allegro hier soir à Graben. Le tennisman valaisan est venu donner le coup d'envoi du match. Le moins que l'on puisse écrire: ce coup de main symbolique n'a vraiment pas porté chance aux Sierrois. Neuchâtel ne s'en plaindra pas!

02 déc. 2007, 12:00

Avant la rencontre d'hier soir, le Valais n'était pas l'endroit de prédilection de YS. Les «orange et noir» s'étaient déplacés deux fois dans le pays du fendant (Martigny et Viège) sans y inscrire le moindre but! Les deux missions principales des hommes de Mirek Hybler étaient simples: mettre un terme à 120 minutes de stérilité offensive dans un canton maudit et, si possible, décrocher au moins un point.

Très remuant hier soir, Sandro Moggi a montré la voie à suivre. Le Bernois s'est chargé d'accomplir la première tâche (marquer!) en égalisant à cinq secondes du terme de la première période. Il s'est montré tout autant à son avantage par la suite en compagnie des ses deux compères de ligne: Etienne Froidevaux et le nouveau venu Jürg Dolder (transféré d'Interlaken à Neuchâtel jusqu'au 5 janvier au moins).

Dès la reprise, Steve Aebersold marquait son premier but de la saison et donnait une longueur d'avance à Neuchâtel. Un feu de paille puisque Zwahlen perdait bêtement le puck sur Ruotsalainen peu après. Même si Maurer réussissait le 3-2 à la 40e, jamais les deux équipes n'ont pu se séparer. En supériorité numérique, Aebersold (encore lui) masquait Zerzuben et permettait à Werlen d'égaliser. Peu sûrs d'eux, les Sierrois accusaient le coup.

Auteur d'une troisième période solide, YS s'offrait la victoire grâce à Moggi à la 49e. Un énorme soulagement? «Il y a de quoi être content» souriait Steve Aebersold. «Ce soir, il y avait indéniablement plus de rythme dans le jeu. Avant le match, l'entraîneur a voulu simplifier les choses et tout le monde a bien compris le message. Pour une fois, nous avons joué pendant 60 minutes.» Le Canado-Suisse a connu une grande soirée en retrouvant les joies du succès et du but. Le brave Steve a inscrit son premier but en LNB depuis cinq ans. «J'aurais dû aller rechercher le puck dans la cage» plaisantait-il.

Autre artisan de ces trois points, Damiano Ciaccio a remplacé Thuillard à la deuxième pause. Hybler comptait ainsi donner un coup de fouet à ses gars et cela a fonctionné. «Cela tournait bien mieux ce soir» remarquait Ciaccio. «Nous avions beaucoup d'absents, l'équipe a du tourner à trois blocs sans Genazzi et Hasani. Peut-être que cela a motivé les autres.» Oh que oui!

Et on en redemande, pas plus tard que demain. Neuchâtel reçoit Olten à 17h30. / JBE

Sierre - YS Neuchâtel 3-4 (1-1 2-1 0-2) Graben: 1613 spectateurs Arbitres: MM. Erard, Blatter et Wermeille. Buts: 2e Jinman (Lamprecht, à 4 contre 5) 1-0. 20e (19?55??) Moggi (Froidevaux) 1-1. 21e (20?48??) Aebersold (Pasche) 1-2. 22e (21?54??) Ruotsalainen 2-2. 40e Maurer (Jinman, Cormier, à 5 contre 4) 3-2. 45e Werlen (Pasche, Hinks, à 5 contre 4) 3-3. 49e Moggi (Froidevaux, à 4 contre 4) 3-4. Pénalités: 3 x 2? + 10? (Simard) contre Sierre, 7 x 2? (Mano, Aebersold, Werlen (2x), Malgin (changement incorrect), Lussier (2x) contre YS Neuchâtel. Sierre: Zerzuben; Favre Lamprecht; Imsand, Simard; Knopf, Diethelm; Maret; Jinman, Cormier, Maurer; Métrailler, Sassi, Brown; Locher, Béring, Pottier, Kohli, Ruotsalainen. YS Neuchâtel: Thuillard (40?00?? Ciaccio); Werlen, Kamber; Zwahlen, Kamerzin; Mano, Lussier; Aebersold, Hinks, Pasche; Moggi, Froidevaux, Dolder; D. Malgin, J. Krebs, Personeni; Scheidegger. Notes: Le coup d?envoi du match est donné par le tennisman Yves Allegro. Sierre joue sans Röthlisberger, Faust, Pannatier, Reber (blessés) ni Benoît (malade), YS Neuchâtel est privé de P. Krebs, Hasani, Hezel, Zbinden (blessés), Genazzi (avec FR Gottéron) mais joue avec D. Malgin (FR Gottéron), Froidevaux, et Moggi (Berne). 57?50??: temps mort demandé par Sierre. Dès 57?50??: Sierre joue sans gardien. Ruotsalainen et Moggi sont désignés meilleur homme de chaque équipe.
Votre publicité ici avec IMPACT_medias