Réservé aux abonnés

Une peine lourde à supporter

28 janv. 2016, 06:02

Emile (prénom d’emprunt) était prévenu d’enlèvement d’enfant, sur plainte de son ex-compagne (notre édition du 14 janvier). Il avait la garde de son enfant de bientôt six ans pour deux semaines consécutives. Il ne l’avait pas ramené à la mère dans les délais impartis, et celle-ci avait téléphoné à la police, qui est allée chez Emile pour contrôler si l’enfant était bien là.

«La mère savait où était son enfant», a rappelé hier la juge Aline Schmidt Noël au tribunal de police, à La Chaux-de-Fonds, considérant qu’il ne s’agissait pas d’un enlèvement international. Elle a infligé à Emile ...