Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Une aventure de plus de 20 ans

Pierre-Alain Monot lâche sa baguette de chef titulaire du NEC.

18 juin 2016, 01:00
DATA_ART_10240758

Pierre-Alain Monot, qu’est-ce qui a motivé votre départ?

Vingt et un an, trois fois sept, c’est un beau chiffre... Après autant d’années fantastiques partagées avec le NEC, j’estime qu’il est tout à fait normal de laisser la place à de nouveaux courants d’idées, à de nouvelles envies. Ensemble, nous avons œuvré à faire ce que le NEC est devenu; donner à ces musiciens la possibilité d’un nouvel éclairage relève, je tiens à le dire, d’une démarche purement amicale. Nous avons un tel foisonnement d’artistes au sein du NEC! Antoine Françoise en est un, il assumera désormais la responsabilité de la programmation. Il n’y aura plus de chef titulaire; la maturité de l’ensemble est telle qu’il peut proposer des programmes sans direction ou avec des chefs invités.

Quels souvenirs particulièrement saillants garderez-vous de ces 21 années?

Il y en a tant! Ils se situent à plusieurs niveaux. D’une manière globale, je...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias