Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un rassemblement cantonal pour le Nhoj fait polémique

Le comité référendaire opposé au crédit de 50 millions de francs pour la construction d'un nouvel hôtel judiciaire à La Chaux-de-Fonds lance sa campagne. S'il juge le projet "inutile, trop cher et injuste", il dénonce aussi la demande de l'Etat adressée aux trois villes de participer financièrement à une manifestation de soutien au projet, le 7 septembre prochain à La Chaux-de-Fonds. Alain Ribaux parle de son côté d'un rassemblement symbolique pour renforcer la cohésion cantonale.

18 août 2017, 16:18 / Màj. le 18 août 2017 à 17:30
Le site du futur hôtel judiciaire dans le quartier Le Corbusier à La Chaux-de-Fonds.

La tension monte à quelques semaines de la votation du 24 septembre sur le projet de nouvel hôtel judiciaire (Nhoj) à construire à La Chaux-de-Fonds. Et le projet de l'Etat d'organiser le 7 septembre prochain une manifestation rassemblant plusieurs centaines de personnes sur le site où devrait s'édifier le Nhoj dans le quartier Le Corbusier fait tousser le comité référendaire qui a lancé vendredi matin sa campagne.

Selon l'avocat Marc Zürcher, membre du comité référendaire, l'Etat aurait demandé aux principales communes du canton de participer au financement de ce raout. D'après ses informations, trois d'entre elles, Val-de-Travers, Val-de-Ruz et Milvignes auraient dit non aux sollicitations du gouvernement, mais les villes de La Chaux-de-Fonds et de Neuchâtel auraient accepté.

Pour lui, il s'agit d'une nouvelle utilisation inadmissible de l'argent des contribuables dans une campagne politique. Utilisation que le Tribunal fédéral a déjà critiquée à plusieurs reprises, notamment lors de la votation...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias