Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un pont en cacao entre l'Equateur et la Suisse

20 mars 2015, 00:01
data_art_8951775.jpg

Elle est agronome, elle a le goût de l'aventure, et le goût du chocolat: L'Equatorienne d'origine Lina Veliz Schoepfer inaugure demain son entreprise basée rue du Cerisier 49, à La Chaux-de-Fonds. Elle se lance dans le commerce du cacao, mais pas n'importe quel cacao: le Nacional Arriba, d'Equateur.

Ce Nacional Arriba, elle ne tarit pas d'éloges sur ses vertus, sur "cette fève merveilleuse, qui a toujours attiré l'attention". Un cacao typique, et même mythique, mais malheureusement victime au fil des ans de maladies telles que "le balai de sorcière". N'empêche que les cacaoyers sont toujours là.

Lina, au gré d'un retour en Equateur a rencontré les petits producteurs, des liens se sont tissés et elle est déjà associée avec une coopérative de 927 familles. Elle se charge de la commercialisation en Suisse, et en Equateur, une équipe s'occupe du contrôle de qualité. Le but, "c'est que les petits producteurs soient...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias