Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un millier de civils et militaires pour un exercice géant

Ils vont éprouver les dispositifs d’aide en cas de catastrophe naturelle de grande ampleur.

16 juin 2017, 02:02
Degats causes par l ouragan Lothar 
Camping Paradis Colombier 26 decembre 1999
Photo Richard Leuenberger

Lendemain de Noël 1999: l’ouragan Lothar met une partie de l’Europe du nord en friche. La Suisse n’est pas épargnée. Dans l’Arc jurassien, les dégâts sont considérables: axes routiers coupés, arbres déracinés, inondations, habitations démolies... Les dégâts matériels dépassent le milliard de francs. Les rafales de vent mesurées jusqu’à 260 km/h causeront la mort de plus de 100 personnes, dont une trentaine en Suisse.

«Et si c’était vrai?», s’est interrogé hier à la caserne de Colombier le colonel Michel Girod. Pareille catastrophe naturelle peut en effet se reproduire n’importe quand, n’importe où. Il s’agit donc d’être performant au cas où. Assurer la sécurité de la population et celle des intervenants sont deux priorités majeures de l’exercice Tornado 17, qui se déroulera sur une dizaine de sites dans le canton de Neuchâtel, parfois de façon simultanée, de lundi à jeudi prochain. Le tout dans des conditions réelles, à l’exception...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias