Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un drôle de paroissien

L’humoriste effectue un retour aux sources.

24 déc. 2016, 01:33
Portrait de Pierre Miserez 

La Chaux-de-Fonds, le 21.12.2016

Photo : Lucas Vuitel

Passer la fin de l’année sur les planches? Pour Pierre Miserez, l’exercice relève presque de la routine! «J’ai très souvent joué le 31 décembre», dit le comédien humoriste, qui, entre autres, s’est enrôlé dans maintes Revues, à Genève, avec Cuche et Barbezat ou Bouillon. Sur scène depuis le 16 décembre à l’ABC à La Chaux-de-Fonds, il passera, toutefois, le réveillon ailleurs que sur les planches. Hasard du calendrier, les projecteurs s’éteindront en effet le 30 décembre sur «Excusez-moi», un solo «fragile et généreux» à son image. «Je suis très content, je joue devant des salles pleines. J’avais un peu souci, car rien n’est jamais gagné d’avance dans ce métier, il faut toujours se battre.»

Led Zep et Deep Purple

Monté sur ressorts, Pierre Miserez ne cache pas non plus son émotion à revenir dans sa ville natale, où il a passé les vingt premières années de sa vie. «Mon...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias