Réservé aux abonnés

Un drôle de paroissien

L’humoriste effectue un retour aux sources.
24 déc. 2016, 01:33
Portrait de Pierre Miserez 

La Chaux-de-Fonds, le 21.12.2016

Photo : Lucas Vuitel

Passer la fin de l’année sur les planches? Pour Pierre Miserez, l’exercice relève presque de la routine! «J’ai très souvent joué le 31 décembre», dit le comédien humoriste, qui, entre autres, s’est enrôlé dans maintes Revues, à Genève, avec Cuche et Barbezat ou Bouillon. Sur scène depuis le 16 décembre à l’ABC à La Chaux-de-Fonds, il passera, toutefois, le réveillon ailleurs que sur les planches. Hasard du calendrier, les projecteurs s’éteindront en effet le 30 décembre sur «Excusez-moi», un solo «fragile et généreux» à son image. «Je suis très content, je joue de...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois