Un camp sans nuage

Le séjour du FCC dans la région romaine s'est terminé sous le soleil et dans une ambiance joyeuse. L'attaquant suédois Fidan Syla a été engagé à La Chaux-de-Fonds jusqu'en juin 2008 Avec le soleil et le sourire, voilà comment s'est terminé le camp d'entraînement du FCC à Rome. Après un dernier entraînement matinal léger, la délégation «jaune et bleu» est allée visiter Rome hier après-midi. Philippe Perret et son équipe regagneront la Suisse aujourd'hui pour y disputer un match amical cet après-midi (14 h) à Echichens face à Lausanne. Cette rencontre s'inscrira dans la continuité de ce stage romain. Un séjour jugé idéal et très positif par tous les membres de cette expédition.

11 févr. 2006, 12:00

«Ce genre de camp permet de souder encore plus l'équipe, estime Jean-Léon Bart. Cela devrait nous apporter encore un plus supplémentaire. Nous avons senti une grande cohésion dans tout le groupe. Nous allons encore démontrer que nous formons une superéquipe et nous ne cachons plus nos ambitions.» Le mot promotion était au coin de la bouche du joueur du FCC.

«L'équipe est prête»

Malgré des conditions atmosphériques pas toujours clémentes, Philippe Perret considère aussi qu'il n'y a eu «aucun nuage durant cette semaine». Il faut juste apporter un bémol par rapport au match amical de jeudi, mais sans en faire un fromage. «Cela peut arriver, relativise «Petchon». Nous avons aussi notre part de responsabilité. Sinon, au vu du déroulement et du contenu de nos séances d'entraînement, le bilan est excellent. Nous avons réalisé du superboulot et les gars se sont investis à fond. Vraiment, pour l'entraîneur ce fut un stage idéal. On sent qu'il y a beaucoup de respect dans cette équipe.»

Reste maintenant à remettre tout le monde à niveau. Les joueurs restés au pays (Greub, Casasnovas, Bouzian et Maître) tout comme quelques convalescents (Boughanem, Ferro, Malgioglio et Domo) accusent un petit retard dans la préparation. «Cela fait partie du lot des difficultés du travail d'un entraîneur, pondère Philippe Perret. Sinon, je pense que l'équipe est prête.» Après le dernier match de préparation, il ne restera plus qu'à récupérer et peaufiner quelques détails avant la reprise du championnat agendée au dimanche 19 février (14 h 30) contre Vaduz. Une rencontre qui, comme les derniers entraînements du FCC, se déroulera très certainement à l'anneau d'athlétisme de Colombier. / JCE

Le remplaçant d'Alphonse

Depuis le départ d'Alexandre Alphonse, le FCC était à la recherche d'un nouvel attaquant. Il l'a trouvé en la personne de Fidan Syla (22 ans). Cet attaquant suédois (181 cm, 78 kg) a été engagé jusqu'en juin 2008 par les dirigeants chaux-de-fonniers. Après un retour en Suède, où il est allé chercher ses affaires, ce footballeur d'origine kosovare rejoindra avec plaisir sa nouvelle équipe. «Je suis content d'avoir signé pour ce club, déclarait-il hier à Rome. L'équipe est vraiment très bonne et l'ambiance formidable. Pour moi, ce transfert en Suisse représente une occasion de mieux me faire connaître.» Les références de ce joueur sont plus qu'intéressantes. S'il a rarement évolué avec son ancien club de Göteborg (Örgryte Idrottssällskap), il a disputé deux saisons en deuxième division suédoise, inscrivant près de 40 buts. S'il ne sera pas encore qualifié ni prêt physiquement pour débuter le championnat, son apport pourra s'avérer précieux pour le FCC.

En ce qui concerne les deux autres joueurs à l'essai, le Brésilien Da Silveiro et le portier italien Clementelli, ils n'ont pas été retenus dans le contingent. / JCE