Trois journées dédiées à l'image de l'Art nouveau et ses facettes

Sous l'égide du Réseau Art nouveau Network (RANN), qui organise, du 26 au 29 avril, ses rencontres annuelles de membres à La Chaux-de-Fonds, un concours photo sera lancé. Il aura pour but de mettre en avant les architectes inspirés par l'Art nouveau.

26 avr. 2018, 19:45
A La Chaux-de-Fonds, l'ancien crématoire est un témoin exceptionnel du Style sapin, qui s'inscrit en facette régionale de l'Art nouveau.

"En ayant accueilli le cours supérieur de Charles L’Eplattenier, La Chaux-de-Fonds joue un rôle particulier dans le domaine de l’Art nouveau en Suisse. La rencontre de ce week-end est aussi une occasion de le rappeler.» Président du conseil communal, Théo Huguenin-Elie s’exprimait hier en président du Réseau Art nouveau Network (RANN), qui organise, du 27 au 29 avril, ses rencontres annuelles de membres à La Chaux-de-Fonds. La seconde depuis 2006, date de l’évolution du groupement en association, et durant laquelle un concours de photos sera lancé.

Valoriser les architectes

Dans les décors de Style sapin du Salon bleu, l’ancienne usine Spillmann abritait hier un point presse du comité du RANN, voué depuis près de 20 ans à la reconnaissance et la sauvegarde de l’Art nouveau. Coordinatrice de ce réseau basé à Bruxelles, Anne-Lise Alleaume est revenu sur l’historique de l’association, tout en annonçant le concours photographique. Sur le thème «My favourite Art nouveau architect (mon architecte Art nouveau préféré)», il aura pour but de valoriser le travail d’urbanistes passionnés. Pour porter sur eux un autre regard, voire se donner la peine de les découvrir. «Avec ce coup de projecteur, cela permettra aussi aux gens de s’y intéresser.» En prévision de la Journée mondiale de l’Art nouveau, le 10 juin, les intéressés devront poster leurs images sur le site www.artnouveau-net.eu, d’ici le 6 juin. En provenance d’une dizaine de villes de dix  pays européens, quelque trente représentants du RANN quadrilleront la métropole horlogère jusqu’à dimanche. Logés entre l’Hôtel Athmos, la Fleur-de-Lys et Chez Gilles, ils jouiront d’un programme culturel riche et varié