Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Snowboard entre patience et optimisme

Les dirigeants ont remis un coup de collier nécessaire dans la formation des rideurs.

14 nov. 2012, 00:01
data_art_6560412.jpg

La période de vaches grasses du snowboard régional est révolue. Derrière Emilie Aubry et Tania Besancet (cadre A de Swiss-Ski, voir ci-dessous), la relève mettra encore du temps pour pointer son nez parmi l'élite nationale, voire mondiale. Le Giron jurassien doit faire face à "trou générationnel", mais ses dirigeants se sont saisis du problème.

"C'est vrai qu'il existe un vide. La retraite de Mellie Francon met fin à une période dorée qui a peut-être occasionné un petit laisser-aller, tant au niveau structurel qu'en ce qui concerne la compétition pure. Nous en payons le prix aujourd'hui" , concède Jean-Michel Schaer, le président du Giron jurassien.

"Nous sommes à un tournant" , lâchait-il encore pendant que les membres du cadre relève passaient le "power-test", samedi dernier à Macolin. "La base est là, mais il s'agit d'améliorer et de compléter ce qui existe" , relance le Neuchâtelois. "A une certaine époque, les jeunes...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias