Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Sérieux et appliqué, le HCC retrouve les joies du succès

Les GCK Lions n'ont pas réussi d'exploit aux Mélèzes devant un HCC, qui se devait de réagir après le revers concédé à Lausanne. Appliqués et sérieux défensivement, les Chaux-de-Fonniers ont permis à Antoine Todeschini de signer son premier blanchissage en Ligue nationale. Battu sévèrement (2-7) à Lausanne mardi, le HCC devait se relancer devant les GCK Lions et devant son public. La troupe de Gary Sheehan l'a fait, de belle manière, avec sérieux et application.

19 nov. 2007, 12:00

«L'équipe a bien réagi. C'était surtout important de réaliser une bonne prestation défensive» relevait le mentor québécois. L'objectif principal a donc été atteint. Et plutôt trois fois qu'une. «Les Zurichois sont rapides et ne lâchent rien» soulignait Gary Sheehan, conscient que les Lionceaux avaient gagné à Lausanne et à Viège.

Afin de resserrer les boulons devant sa cage, le boss des Mélèzes avait choisi de titulariser Antoine Todeschini dans les buts. «Il est très bien entré dans le match» relevait Gary Sheehan. «Je voulais que l'équipe n'encaisse pas de but dans le premier tiers. C'est ce qui nous avait fait mal ces derniers temps. Pour plus de stabilité défensive, j'ai évolué, pour la première fois de la saison avec six défenseurs.»

Mission accomplie. Un exploit de Bochatay permettait aux Chaux-de-Fonniers de prendre le premier thé avec la plus petite marge. Neininger et Cie allaient enfoncer le clou lors de la période intermédiaire. Vacheron marquait le deuxième but de la sécurité avant que Forget ne se charge de donner une avance plus confortable encore à ses couleurs. L'ultime reprise ressembla ensuite à du remplissage. Les Chaux-de-Fonniers se contentaient de gérer leur pécule, sans offrir le moindre espace aux Zurichois.

«Cette saison, après chaque revers, nous avons su relever la tête» se félicitait Gary Sheehan. «Nous avons su ne pas trop ouvrir le jeu. L'équipe est saine et a su trouver des solutions.» De quoi définitivement oublier la défaite concédée mardi dernier à Lausanne. «Au niveau du jeu, la pause ne nous a pas bien convenu» analysait encore le Québécois.

Mais outre cette nouvelle victoire et le blanchissage de Todeschini, le HCC a surtout profité du faux pas du leader lausannois à Kreuzlingen face à Thurgovie pour revenir à la hauteur des hommes de Malley. «C'est bien la preuve que tout le monde peut battre tout le monde» enchaînait encore Gary Sheehan. Et comme les Thurgoviens pointeront leurs patins demain aux Mélèzes, la méfiance sera de mise. Toutefois, ce HCC-là, sérieux et appliqué, ne devrait pas connaître trop de tracas pour signer un deuxième succès de rang et continuer sa chasse aux Lausannois. /EPE

LA CHAUX-DE-FONDS - GCK LIONS 4-0 (1-0 3-0 0-0) Mélèzes: 2040 spectateurs. Arbitres: MM. Eichmann, Wermeille et Zosso Buts: 18e Bochatay (Mano) 1-0. 25e Vacheron (à 4 contre 5) 2-0. 30e Forget 3-0. 33e Forget (Roy, Neininger) 4-0. Pénalités: 3 x 2? (Emery, Bernasconi, Neininger) contre La Chaux-de-Fonds; 5 x 2? contre les GCK Lions. La Chaux-de-Fonds: Todeschini; Vacheron, V. Chiriaev; Daucourt, Emery; Hostettler, Bernasconi; Bochatay, Forget, Mano; Dolana, Roy, Neininger; Botta, Pasqualino, Pochon; Siegrist, E. Chiriaev, Du Bois. GCK Lions: Grauwiler; Wollgast, Geering; Pienitz, Sidler; Schefer, Schoop; T. Genoni; Schommer, Holzer, Wolf; Tiegermann, Badertscher, Gruber; Lemm, Ulmann, G. Genoni; Kienzle, Geiger, Schelling. Notes: La Chaux-de-Fonds au complet. Les GCK Lions également. Premier match de Ligue nationale pour T. Genoni. Temps mort demandé par les GCK Lions (29?26??). Todeschini et Tiegermann sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.
Votre publicité ici avec IMPACT_medias