Recul du chômage à 5,3% à Neuchâtel en mai. Jura à 3,9%

Le taux de chômage a reculé dans le canton de Neuchâtel plus fortement qu'en moyenne suisse. Il s'est établi à 5,3% en mai (-0,2%). Forte baisse dans la construction, mais légère hausse dans l'horlogerie. 35 entreprises au chômage partiel.
07 août 2015, 15:30
Les villes du Locle et de La Chaux-de-Fonds ont vu leur taux de chômage baisser de 0,5% en mai.

Avec un recul de 206 chômeurs au mois de mai, le taux de chômage s'est établi à 5,3%, en baisse de 0,2%, selon les statistiques publiées ce mardi par le Secrétariat d'Etat à l'Economie et le Service neuchâtelois de la statistique. Les facteurs saisonniers jouent toujours un rôle, puisque la branche de la construction compte 74 chômeurs de moins, mais des reculs sont enregistrés dans diverses autres professions, comme le nettoyage ou la branche "entrepreneurs". A fin mai, le canton comptait 4683 chômeurs.

Recul dans le Haut

Les professions de l'horlogerie quant à elles enregistrent une légère hausse du chômage (+6 chômeurs), certes faible en chiffres absolus, mais de plus de 100 sur une année, à 351 chômeurs. Malgré cela, le taux de chômage a bien reculé dans les villes du Locle (à 6,6%) et à La Chaux-de-Fonds (à 6,8%, soit une centaine de chômeurs de moins), affichant toutes deux des baisses de 0,5%. 

35 entreprises au chômage partiel

Côté chômage partiel, 35 entreprises neuchâteloises y avaient recours en mars (pas de chiffres plus récents disponibles), touchant un peu moins de 500 salariés.

Dans le canton du Jura, le taux de chômage a reculé de 0,1% à 3,9%.