Quatrième volée d'immigrantes titrée

11 avr. 2008, 12:00

L'association Recif a remis, hier en fin d'après-midi, dix attestations d'aides ménagères, récompensant dix femmes réfugiées ou immigrées, lors de sa remise de certificats à Serrières.

Pendant trois semaines, les lauréates ont suivi trente heures de formation, reparties en dix demi-journées. Pour valider leur attestation, chacune d'entre elles devait passer une dernière évaluation pratique dans un foyer.

«Toutes les femmes récompensées aujourd'hui ont déjà trouvé un ou plusieurs employeurs», se félicite Marylise Ballarin, coordinatrice de l'association. «Plusieurs de nos anciennes participantes se sont déjà vu proposer huit contrats en même temps, c'est pour vous dire le nombre croissant de demandes que nous recevons, surtout dans le bas du canton.»

Subventionné par le Bureau fédéral de l'égalité, le Centre de rencontres et d'échanges interculturels pour femmes réfugiées, immigrées et suisses, accueille chaque semaine plus de cent cinquante femmes et enfants.

«Mais attention, nous ne sommes pas une agence de placement», insiste Marylise Ballarin. «Nous formons et mettons simplement en contact les femmes inscrites à l'association à d'éventuels employeurs.»

Par ailleurs, l'attestation sert souvent de «tremplin» pour certaines, qui désirent par la suite commencer une nouvelle formation professionnelle.

Depuis octobre 2006, quatre formations ont été données par l'association, avec l'aide de trente bénévoles. La cinquième débutera au mois de mai à La Chaux-de-Fonds, là où réside le second pôle de Recif. /cme