Réservé aux abonnés

Pour plus de transparence

Motion déposée au Conseil des Etats.
07 août 2015, 13:34

Le conseiller aux Etats neuchâtelois Didier Berberat veut davantage de transparence en matière de lobbying aux Chambres fédérales. Il a déposé une interpellation en s'inspirant du code de déontologie de la Société suisse de public affairs.

Celui-ci entrera en vigueur le 1er juillet prochain. Il oblige les membres de la société à déclarer pour qui ils travaillent. Le parlementaire demande à ce que cette règle soit étendue à tous les lobbyistes actifs au Palais fédéral. Une idée qui suscite une forte opposition, selon le conseiller aux Etats, qui dénonce un système obscur, peu transparent.

Mie...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois