Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés 6

Pour faire taire les langues de vipères

Le zoo du Bois du Petit-Château met en vedette l’aspic, espèce indigène.

15 juil. 2016, 01:39
Le Zoo du Bois du Petit-Chateau a des viperes. 



La Chaux-de-Fonds, le 14.07.2016



Photo : Lucas Vuitel

Elles ont tout juste un an et mesurent une vingtaine de centimètres. Depuis hier, elles ont pris possession de leur nouvel habitat au Bois du Petit-Château. Quasiment leur habitat naturel, puisque la vipère aspic, espèce à laquelle appartiennent les quatre nouveaux petits pensionnaires du zoo chaux-de-fonnier, deux mâles et deux femelles, est une espèce indigène. Une des deux espèces venimeuses présentes en Suisse, l’autre étant la vipère péliade, assez rare dans le massif jurassien.

Quatre reptiles représentant la faune régionale accueillis au zoo, est-ce à ce point important que cela justifie de convier la presse locale à leur installation? Pour Arnaud Maeder, directeur de l’institution, cela ne fait pas l’ombre d’un doute. D’abord parce que, jusqu’à présent, il n’y en avait pas! Le vivarium est en effet d’abord consacré à des espèces, reptiles et batraciens, venant d’autres latitudes. Le terrarium dédié aux quatre vipères se situe à l’extérieur du bâtiment,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias