Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Plus dur que prévu

Avant de concéder sa huitième défaite consécutive, YS Neuchâtel a bousculé le HCC 45 minutes durant. Le neuvième succès de rang des Chaux-de-Fonniers leur permet de prendre la tête. Et de neuf succès consécutifs pour le HCC. Et de huit revers de rang pour YS Neuchâtel. Si la loi des séries s'est poursuivie pour les deux formations cantonales, ce deuxième derby a surtout permis au HCC de prendre la tête grâce à la défaite de Lausanne. Si le dénouement de la partie n'a surpris personne, le désormais leader de la catégorie a dû cravacher ferme pour se défaire de son voisin.

31 oct. 2007, 12:00

Valeureux, les gens du Littoral ont mis des bâtons dans les roues de Roy et consorts 40 minutes durant, voire plus. «Ce n'est pas allé tout seul» confirmait le boss des Mélèzes Gary Sheehan. «Neuchâtel joue différemment depuis le début du deuxième tour. Nous nous sommes compliqués la tâche. Après le 0-2, nous avons cru trop vite que l'affaire était dans le sac.»

Et YS Neuchâtel est revenu au score. «Nous les avons faits douter au prix d'un bel effort. Nous sommes mal payés», analysait Alain Pivron. Mais le HCC a prouvé qu'il méritait son rang. «Il ne faut pas croire que nous allons marquer neuf ou dix buts à chaque match», reprenait Gary Sheehan. «Notre prestation n'a de loin pas été parfaite, mais l'équipe a fait preuve de caractère dans le troisième tiers-temps.»

Les Chaux-de-Fonniers ont surtout su tirer profit des erreurs de l'adversaire. Ludovic Mano concédait une pénalité plus qu'évitable, qui permettait aux visiteurs de reprendre l'avantage. Puis, Ciaccio - par ailleurs remarquable - offrait malencontreusement le quatrième but aux Chaux-de-Fonniers. «Ces erreurs individuelles ont fait basculer le match» confirmait Alain Pivron.

Si le HCC peut voir la vie en rose, et de haut, YS Neuchâtel patine toujours après une victoire qui lui ferait un bien fou. «Nous avons vu un bon YS Neuchâtel. Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu mon équipe aussi bonne», enchaînait le boss du Littoral. «Il faut garder le positif. Mais nous n'avons toujours pas récolté ces trois points. ça me rend fou.»

A quelques pas de là, Gary Sheehan se frottait les mains, sans fanfaronner pour autant. «Nous avons dû travailler plus fort que prévu. Mais dans ce genre de situation, nous ne parvenions pas à passer l'épaule la saison dernière. Aujourd'hui, nous parvenons à mettre le pied de l'autre côté de la clôture (sic!).»

Le HCC n'est pas tout seul en liberté, mais on ne signe pas neuf succès de rang par hasard, surtout dans l'adversité. Quant aux garçons du Littoral, ils savent désormais ce qu'ils doivent faire pour ramener quelque chose de Coire vendredi. / EPE

YS NEUCHÂTEL - LA CHAUX-DE-FONDS 2-5 (0-0 2-2 0-3) Littoral: 2120 spectateurs. Arbitres: MM. Kunz, Wermeille et Zosso. Buts: 23e Forget (V. Chiriaev, Vacheron) 0-1. 25e E. Chiriaev (Vacheron) 0-2. 35e Hinks (Hasani) 1-2. 37e Schär (P. Krebs, Kamber, à 5 contre 4) 2-2. 44e Roy (Forget, Vacheron, à 5 contre 4) 2-3. 49e (48?33??) J. Mano (Dolana, Forget) 2-4. 50e (49?59??) Forget (Vacheron, Dolana) 2-5. Pénalités: 4 x 2? (Kamerzin, Kamber, L. Mano (2x)) contre YS Neuchâtel; 7 x 2? (Vacheron (2x), Roy, Hostettler, Pochon (2x), E. Chiriaev) contre La Chaux-de-Fonds. YS Neuchâtel: Ciaccio; Zwahlen, Werlen; Kamber, Kamerzin; Hezel, L. Mano; Schär, P. Krebs, J. Krebs; Hinks, Genazzi, Hasani; Personeni, Zbinden, Scheidegger; Dorthe, Witschi, Beer. La Chaux-de-Fonds: Kohler; Bernasconi, Emery; Vacheron, V. Chiriaev; Hostettler, C. Girardin; Daucourt; Pochon, Roy, Neininger; Dolana, Forget, J. Mano; Botta, Pasqualino, Bochatay; E. Chiriaev, Du Bois. Notes: YS Neuchâtel sans Aebersold, Lussier, S. Abplanalp (blessés), Berger (avec Berne) ni Pasche (suspendu), mais avec Beer et Witschi (Berne, juniors élites). La Chaux-de-Fonds au complet (sans juniors élites supplémentaire). Temps-mort demandé par YS Neuchâtel (49?59??). Hasani et Roy sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.
Votre publicité ici avec IMPACT_medias