Réservé aux abonnés

Plus de 90% des citoyens choisissent l’incinération

Crédit de 700 000 francs pour un nouveau four crématoire au cimetière devant le Conseil général.
27 sept. 2017, 01:04
Ancien crematoire de La Chaux-de-Fonds chef d'oeuvre de l'art nouveau
8 juin 2012
Photo R Leuenberger  ART NOUVEAU LA CHAUX-DE-FONDS

Le Conseil général de La Chaux-de-Fonds se prononcera demain sur un crédit de 706 000 francs pour l’achat et l’installation d’un nouveau four crématoire. Le Conseil communal propose de remplacer l’ancien four datant de 1945, qui n’est plus en fonction, et de conserver en réserve le four principal, ajouté en 1985 et qui aurait, lui, besoin d’une rénovation coûteuse.

Le rapport à l’appui du crédit livre quelques éléments intéressants sur l’histoire du crématoire. La première incinération a eu lieu à La Chaux-de-Fonds en 1909, «dans ce qui est considéré aujourd’hui comme l’un d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois