Pierre-André Monnard jette l'éponge mais se justifie

Dans une interview exclusive accordé à "L'Express" et "L'Impartial", le conseiller communal PLR, sur la sellette à la suite du déficit surprise de 12 millions de francs des comptes 2014 de la Ville, annonce sa démission tout en refusant d'être un bouc émissaire.

04 avr. 2015, 06:00
Pierre-André Monnard en route pour une séance du Conseil communal. La prochaine où il s'expliquera est purn le 8 avril.

LA CHAUX-DE-FONDS 
8 01 2014
Photo: Christian Galley

Le congé-maladie de Pierre-André Monnard devait s’achever mardi et il avait prévu de reprendre ses fonctions de conseiller communal à la tête du dicastère des finances, de l’économie et des ressources humaines à cette date. Mais son état de santé actuel ne lui permet pas d’envisager ce retour aux affaires. Il a donc préféré démissionner.

Mais, comme il l’a dit à plusieurs reprises ces dernières semaines, s’il est prêt à assumer ses responsabilités, il refuse d’être un bouc émissaire et il souhaite expliquer les circonstances qui ont conduit à cette brutale dégradation des comptes 2014 par rapport au budget.

Des comptes qui affichent un déficit de 12 millions de francs alors que le budget prévoyait un bénéfice de 2 millions. Depuis début février, il a plongé dans les comptes et il explique aujourd’hui être en mesure de donner les raisons de ce déficit surprise.

"Il est tout à fait clair, explique-t-il, que nous n’en serions pas là aujourd’hui si j’avais été en mesure de fournir rapidement ces explications. L’absence d’explications a envenimé la situation. La politique a peur du vide. Il fallait un coupable à tout prix. Et c’est à moi qu’on a fait jouer ce rôle. Mais j’aimerais quand même rappeler que le budget 2014 a été examiné et validé par six instances et qu’aucune d’entre elles n’a rien constaté, preuve en est que ça ne sautait pas aux yeux!" 

Une interview exclusive à retrouver dans nos éditions payantes du samedi 4 avril.