«On n'a pas toujours du caviar»

09 janv. 2010, 12:05

Promis à une carrière de banquier sur la place financière de Londres, Thomas Lieven pense son avenir tout tracé. A la veille de la Seconde Guerre mondiale, il est loin d'imaginer ce qu'il va endurer: en l'espace de quelques jours, il sera approché tour à tour par les services secrets français, anglais et allemands! Il n'aura d'autre choix que de collaborer avec chacun d'entre eux. Mais Lieven n'est pas du genre à se laisser dicter sa conduite, il va mener les trois services de renseignements par le bout du nez, et donc se les mettre à dos: c'est le point de départ d'un chassé-croisé invraisemblable opposant un homme seul aux trois grandes puissances européennes. Dans ce roman, Johannes Mario Simmel nous conte l'histoire de cet agent spécial, non violent, séducteur et cuisinier hors pair, qui utilise la ruse plutôt que les armes pour arriver à ses fins. On se régale de la première à la dernière page, et pas seulement pour le texte mais également grâce aux recettes que ce livre contient, et qui donnent une autre dimension à l'intrigue - de quoi en avoir l'eau à la bouche!

«On n'a pas toujours du caviar»
Johannes Mario Simmel
Robert Laffont
664 pages