Nouvelle Gauche en débat

30 mars 2008, 12:00

Ils s'appellent Raymond Spira, Heidi Deneys, Francis Berthoud ou Pierre Dubois. On les a connus comme juge fédéral, conseillère nationale, député ou conseiller d'Etat. Mais jeudi, ce sont leurs débuts en politique qu'ils évoqueront au Club 44, à La Chaux-de-Fonds. La soirée sera en effet consacrée à la Nouvelle Gauche, mouvement politique neuchâtelois né il y a cinquante ans.

Ils avaient 20 ans, parfois moins. Ils étaient issus de «points de vue», revue animée par Yves Velan, professeur au gymnase de La Chaux-de-Fonds. D'autres avaient milité au POP, avec René Meylan, futur conseiller d'Etat, mais les événements internationaux (révélations sur les crimes staliniens, invasion de la Hongrie fin 1956) les avaient refroidis du communisme soviétique. En 1958, «le c?ur gonflé d'espérance», ils fondent la Nouvelle Gauche socialiste. Acteur de ce mouvement, Raymond Spira fait revivre ces années dans le dernier numéro de la «Nouvelle Revue neuchâteloise». Avec ses camarades de l'époque - qui comme lui ont ensuite rallié le Parti socialiste - il racontera à Caroline Calame ce que ce mouvement nous apprend encore de l'engagement politique. /sdx

«C?était la Nouvelle Gauche», Club 44, La Chaux-de-Fonds, jeudi 3 avril, 20h