Réservé aux abonnés

«Nous devons nous rapprocher de nos clients»

Jean-Claude Biver en est convaincu: face à une baisse continue de ses exportations, le secteur doit se connecter à son public.
19 janv. 2017, 01:28
A view of Montblanc Booth, during the first day of the 27th edition of the Salon International de la Haute Horlogerie, SIHH, in Geneva, Switzerland, Monday, January 16, 2017. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) SWITZERLAND SIHH EXHIBITION

Salons feutrés, petits fours et soirées de galas. Depuis le début de la semaine, les horlogers dévoilent leurs plus belles parures à Genève. Mais derrière le faste, le secteur va mal, plombé par le franc fort, chahuté par les incertitudes économiques sur la Chine. Les exportations n’ont cessé de reculer depuis dix-sept mois. Le plongeon atteint 10% sur l’ensemble de l’année écoulée, selon les estimations de la Fédération de l’industrie horlogère suisse (FH).

Un contexte qui pousse les maisons à sacrifier un peu de leur confidentialité. Demain et pour la première fois en près de trente ans d’hi...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois