Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés 7

Nettoyage printanier à la prison

"Cherche, cherche!" Jarhead (littéralement "tête de bocal", un mot qui désigne en particulier les marines américains) est un berger belge de six ans dont trois de service dans l'unité canine de la Police neuchâteloise. Il halète et jappe en passant sa truffe dans tous les coins de la cellule 271 de la prison de la Promenade à La Chaux-de-Fonds.

19 avr. 2012, 00:01
data_art_5945518

Lui et 13 de ses congénères ont participé hier à la plus grosse opération de fouille en milieu carcéral de très longue date dans le canton. Cent-vingt personnes ont été engagées, des policiers neuchâtelois, des agents de détention, mais aussi des garde-frontière et, surtout, 70 policiers militaires.

Alléchée, la presse est venue en force au point presse organisé hier matin pour expliquer le pourquoi du comment de l'événement. "Il n'y a aucun lien avec Jean-Louis B. ni l'enquête Roullier", a évacué Valérie Gianoli, la cheffe du service pénitentiaire commanditaire de l'opération, faisant allusion à la cavale après pique-nique du dangereux prisonnier de Gorgier l'été dernier et à l'enquête qui s'en est suivie. Et avec l'évasion audacieuse d'un détenu du cinquième étage de la Promenade en octobre? Non plus. Accessoirement, Valérie Gianoli n'a toujours pas voulu expliquer comment ce fantôme a pu passer entre les barreaux...

Non, la grande fouille s'apparentait...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias