Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Négligence sous chapiteau

06 juil. 2013, 00:01
data_art_7199225.jpg

Avec une semaine de retard, le jugement est tombé dans "l'affaire" du chapiteau de "Peppi". Erigé sur la place du Marché de La Chaux-de-Fonds, il avait ployé sous le poids de la neige et de l'eau, que Peppi avait giclé pour la faire descendre, au petit matin du 6 décembre (lire notamment notre édition du 18 juin).

Aujourd'hui forain avec des châteaux gonflables, le propriétaire-monteur (qui n'a pas repris de tente depuis l'accident) a été condamné à 150 jours-amende à 10 fr., avec sursis pendant trois ans.

En audience le 17 juin, l'avocat de Peppi avait en quelque sorte invoqué "la faute à pas de chance" pour disculper son client. En aucun cas la vie du public qui devait se rassembler sous la tente n'avait été mise en danger, justement parce que l'installateur tentait de dégager la neige à la lance à eau. Le défaut à l'arceau remarqué et photographié...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias