Réservé aux abonnés

Naissance d'un poids lourd du béton à Neuchâtel

Les groupes Zuttion et Paci motivent leur fusion par une nécessité de grandir face à la concurrence des grands groupes. Implenia, Marti ou d'autres: ils sont tous attirés par de futurs projets d'infrastructures

06 mai 2018, 10:00
Mauro Zuttion (à gauche) devient CEO de la nouvelle société. Jonas Friedrich, directeur de Paci, devient directeur en charge des finances.

zuttion et Paci ont récemment annoncé leurs noces de béton. Les deux patrons expliquent avoir conjugué leurs forces pour faire face à une concurrence très forte dans la construction, en particulier le gros œuvre.

Réunies, les deux entités comptent 400 employés, ce qui va hisser le nouveau groupe dans le top-20 des employeurs privés du canton. Trois quarts des ressources humaines viennent du groupe Zuttion, un quart du groupe Paci. «Une taille plus importante nous permet d’être mieux équip&ea...