Réservé aux abonnés

Migration de la coopérative vers la société anonyme

07 août 2015, 13:36

Pour se permettre de construire un nouveau magasin avec une station-essence Agrola et un Top Shop, Landi Cornaux doit fusionner avec Landi Ouest neuchâtelois. Et les propriétaires de la coopérative devront accepter, lors d'une assemblée générale extraordinaire prévue fin mai, de convertir leurs parts sociales en actions. Cela pourrait en choquer, mais c'est la tendance. Inexorablement, ces structures coopératives regroupées par districts optent pour une configuration actionnariale en vue de consolider leur assise commerciale .

Dans le canton de Neuchâtel, la migration a commencé en décembre ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois