Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Mérite sportif 2012: bravo à une équipe qui gagne!

Belle cérémonie de remise des prix du Mérite sportif au château de Neuchâtel jeudi soir.

21 déc. 2012, 10:00
data_art_6674441.jpg

" Neuchâtel est un canton riche. Vous n'avez pas entendu souvent ces paroles, n'est-ce pas, Monsieur Gnaegi?" En maître de cérémonie inspiré, le journaliste de Canal Alpha Thierry Siegfried a lancé une belle soirée au château de Neuchâtel.

Car la richesse dont il est question est bien évidemment sportive. Et elle est indiscutable, comme l'a rappelé la cheffe du Service des sports Patricia Gacond. "Au sein de la commission, le choix a été très difficile. Nous avons essentiellement retenu des performances de niveau mondial."

Parmi tous ces nominés, c'est vous qui avez largement contribué à en élire les vainqueurs. Car, si l'on excepte le prix par équipes, celui spécial et du dirigeant, les autres lauréats ont été choisis pour les deux tiers par l'intermédiaire des votes des lecteurs de "L'Express" et de "L'Impartial".

Le vote a été pondéré pour un tiers par celui de la commission, composée de personnalités de la région, comme l'entraîneur de football Bernard Challandes, le membre de la commission exécutive du CIO Denis Oswald ou encore Olivia Nobs, médaillée olympique en snowboard.

La remise des trophées a été précédée de vidéos et, entre les discours, des airs de cor des alpes interprétés par le groupe Dacor ont égayé la soirée.

Puis, les sportifs nominés ont effectué leur entrée sur les notes de l'hymne neuchâtelois. Les vainqueurs, outre un diplôme et un prix en espèces, ont également reçu une montre.

Didier Cuche, prix spécial de la commission pour l'ensemble de son oeuvre, n'a pas pu assister à la cérémonie. "Le plus beau palmarès de l'histoire du sport neuchâtelois" , comme a justement souligné Thierry Siegfried, a néanmoins adressé un message vidéo à l'assistance. C'est son frère, Alain, qui a retiré son prix, une peinture d'Ivan Moscatelli.

Mais nul doute qu'avec les nombreux sportifs prometteurs présents hier soir, la relève du champion des Bugnenets est assurée dans le canton.

 

 


Sportifs individuels catégorie senior

Sabrina Jaquet

«Je n’ai jamais rêvé du Mérite sportif. De toute façon, on savait que Didier allait gagner.» Le formidable champion des Bugnenets néo-retraité, c’est tout logiquement que le prix a été décerné à la seule Neuchâteloise ayant pris part aux Jeux olympiques de Londres.

«Je remercie toutes les personnes qui ont voté pour moi. Cette récompense vient couronner une année vraiment géniale.» La Chaux-de-Fonnière ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Même si elle a repris ses études en sport à Macolin à un taux de 40%, «le badminton reste ma priorité», assure-t-elle. Le grand objectif de la saison est «de décrocher une qualification pour les championnats du monde qui se dérouleront en août en Chine. Pour l’instant je suis dans l’objectif.» Et ce tant en simple, où elle occupe le 58e rang mondial, qu’en double mixte (50e mondiale) avec son partenaire de toujours, l’Yverdonnois Anthony Dumartheray. /esa

Sportifs individuels catégorie senior: 1. Sabrina Jaquet (311 pts). 2. Jérémy Huguenin (279 pts). 3. Emilie Aubry (198 pts). 4. Marc Lauenstein (188 pts). 5. Magali Comte (153 pts). 6. Baptiste Rollier (124 pts). 7. Duncan Jacot-Descombes (124 pts). 8. Virginie Pointet (116 pts). 9. Conny Perrin (97 pts). 10. Valentine Arrieta (97 pts). 11. Giulian Pedone (96 pts). 12. Mellie Francon (87 pts).
 
 

Sportifs individuels catégorie junior

Gaspard Cuenot

Gaspard Cuenot a remporté pour la deuxième fois le Mérite sportif chez les juniors. «C’est un bel encouragement et en même temps une récompense pour les efforts fournis. Je suis d’autant plus heureux que mon frère Jules est avec moi sur le podium (réd 3e).»

Le Brévinier ne pourra plus s’imposer dans cette catégorie car cet hiver, il a intégré l’équipe de Suisse A de biathlon. «Je suis assez satisfait de mes débuts, j’ai le sentiment que ma progression est régulière.» Aligné pour l’heure essentiellement en Coupe d’Europe, Gaspard espère rapidement décrocher une place en Coupe du monde. «Si je réussis un autre bon résultat dans des compétitions continentales, cela devrait convaincre la fédération de me retenir.»

Et si possible dès janvier en Allemagne à Oberhof ou Ruhpolding. «Là-bas, le public apprécie et connaît le biathlon. Les courses se déroulent souvent devant 50 000 spectateurs», lâche-t-il, des étoiles plein les yeux. / esa

Sportifs individuels catégorie junior: 1. Gaspard Cuenot (474 pts). 2. Romain Bannwart (347 pts). 3. Jules Cuenot (301 pts). 4. Mégane Bianco (233 pts). 5. Jonathan Puemi (209 pts). 6. Siméon Rossier (188 pts). 7. Pauline Brunner (174 pts). 8. Emilien Barben (168 pts). 9. Bryan Falaschi (139 pts).

 

Sportifs seniors pratiquant un sport d’équipe

Sandra Stocker

«C’est une surprise pour moi», avoue la joueuse du NUC et internationale suisse. «Je n’étais pas au courant au début. Je ne savais que j’avais été nominée, ça m’a étonnée. Ensuite, j’en ai parlé à mes sœurs et à ma famille. Cela m’a fait pas mal de publicité.»

Déjà sacrée en 2006 par le canton de Fribourg, mais pas sur la base d’un vote public, Sandra Stocker se déclare «touchée et honorée» par ce nouveau prix. «C’est ma deuxième saison au NUC et ça me fait plaisir d’être reconnue ainsi», lâche la volleyeuse de la Riveraine. «Visiblement, les gens s’identifient à moi et notre équipe. Cette récompense va faire encore plus de publicité à notre club et notre équipe. J’en suis fière.»

La Fribourgeoise du NUC fêtera bientôt ses 25 ans, elle apprécie ce cadeau à l’avance. «C’est super, surtout que je ne m’y attendais pas», avoue-t-elle. Après un début de saison marquée par une blessure à une cheville, voilà de quoi lui redonner le sourire. / jce

Sportifs pratiquants un sport d’équipe senior: 1. Sandra Stocker (227 pts). 2. Steve Von Bergen (172 pts). 3. Sandy Jeannin (138 pts). 4. Capucine Jelmi (126 pts). 5. Félicien Du Bois (100 pts). 6. Joël Bruschweiler (58 pts). 7. Thomas Déruns (47 pts).

 
 

Sportifs juniors pratiquant un sport d’équipe

Jason Fuchs

A 17 ans, Jason Fuchs remporte son premier mérite sportif, mais ça ne devrait pas être le dernier. «ça me fait énormément plaisir», avoue le jeune talent chaux-de-fonnier. «J’avais été surpris quand j’ai appris que j’avais été sélectionné. Je ne connaissais pas vraiment ce prix. Donc, c’est encore plus beau d’avoir gagné.»

Ce prix récompense l’ascension fulgurante de cet attaquant aligné en LNB et en juniors élites avec le HCC, ainsi qu’avec l’équipe nationale M18. «ça se passe plutôt bien cette saison», admet-il. «J’ai eu ma chance assez rapidement en première équipe et c’est bien pour moi. Tout va très vite.»

Sélectionné dans les joueurs suisses «draftables» en NHL, Jason Fuchs a de belles perspectives d’avenir. «Je n’y pense pas trop», lâche-t-il. «Je ne sais pas encore ce que je ferai la saison prochaine, je me concentre d’abord sur celle-ci. Je vais disputer le tournoi international de Zuchwil avec l’équipe nationale durant les Fêtes et ça me fera du bien. On affronte les meilleurs joueurs d’Europe et c’est intéressant. Je sais que je serai observé, mais je ne fais pas trop attention à cela. Si t’es bon, t’es repéré de toute façon.» Son talent est lui de plus en plus reconnu, aussi par le public. /jce

Sportifs juniors pratiquants un sport d’équipe: 1. Jason Fuchs (275 pts). 2. Mickaël Facchinetti (270 pts). 3. Robin Vuillemier (229 pts). 4. Sébastien Wüthrich (213 pts). 5. Maxime Mauerhofer (116 pts).

 
 

Equipes

Sagres NUC

«Je suis abasourdie.» Au château de Neuchâtel, Jo Gutknecht ne feint pas la surprise. Mais la présidente ne rêve pas: le NUC vient bien de remporter pour la troisième fois consécutive le prix de l’équipe de l’année.

«J’imaginais qu’un phénomène de lassitude allait s’installer, qu’un tournus serait privilégié, mais la continuité dans la qualité des performances sportives a été récompensée.» Rien de plus normal puisqu’en 2012, le NUC a, pour la deuxième fois, terminé le championnat de LNA féminine à la deuxième place.

«La notoriété du NUC ne cesse de s’accroître et j’en suis heureuse. Notre public est formidable et un nombre croissant de personnes viennent découvrir ce sport en assistant à l’un de nos matches.Je suis aussi très fière que Sandra Stocker ait été distinguée. Elle incarne à la perfection nos valeurs», poursuit la présidente.

Le NUC peut-il encore faire mieux, décrocher le titre de champion? «D’abord qualifions-nous pour le tour final, ensuite jouons sans pression.Partant de là, qui sait ce qui peut arriver?» /esa

Equipes: 1. Sagres NUC (50 pts). 2. Union Neuchâtel Basket (47 pts). 3. Red Fish féminin (36 pts). 4. Judo Club Cortaillod (34 pts). 5. HC La Chaux-de-Fonds (32 pts). 6. GR Neuchâtel (27 pts). 7. Street Hockey (26 pts).

 
 

Prix dirigeant

Fabian Perrot

Fabian Perrot est récompensé pour avoir été le président de NEsnow, le club qui a abrité des champions de la trempe de Gilles Jaquet (double champion du monde), Olivia Nobs (médaillée de bronze au JO de Vancouver) ou Mellie Francon (3e aux Mondiaux en 2009) et qui vient d’être dissous. «Quand on a arrêté la compétition, je trouvais normal que quelqu’un reste au comité. On était le seul club de snowboard affilié au Giron jurassien et tout le monde est venu pour avoir sa licence», lance-t-il. «Malheureusement, personne n’a voulu reprendre le flambeau...» Habitant Prêles, Fabian Perrot a repris un job au Ski-club Nods-Chasseral. /ptu

 

Prix spécial du Jury

Didier Cuche

Didier Cuche était hors concours cette année. Il reçoit un prix spécial pour l’ensemble de sa carrière de skieur. «Je suis honoré de recevoir un tel prix», glisse le quadruple vainqueur du globe de cristal en descente. «C’est la preuve que le canton a apprécié de me voir porter haut les couleurs de Neuchâtel en dehors des frontières. C’est également la preuve que la page est tournée sur ma carrière. Si je suis nostalgique? Oui, un peu. Mais sans tristesse. Je suis heureux d’avoir vécu tout ça. Et d’avoir autant appris sur moi-même.» /ptu

Votre publicité ici avec IMPACT_medias